A la Une

Attentats de Bagdad: le bilan grimpe à 165 morts et 168 blessés + 29 terroristes éliminés par les Irakiens, qui resserrent l’étau autour de Mossoul

© REUTERS/ Khalid al Mousily

Deux explosions, dont une a été revendiquée par l’État islamique, ont frappé la capitale irakienne dans la nuit de samedi à dimanche.

Un nouveau bilan du double attentat survenu à Bagdad fait état de 165 morts et 168 blessés, annonce l’agence irakienne INA, citant des responsables locales. Selon elle, le nombre de victimes risque encore d’augmenter.

Les explosions se sont produites dans la nuit de samedi à dimanche. L’une a visé la zone commerciale de Karrada, où de nombreux habitants vont faire leurs courses avant la fête marquant la fin du mois sacré musulman du Ramadan, l’autre a frappé le quartier chiite d’Al Chaab. Un camion réfrigéré chargé d’explosifs a été actionné, faisant plus d’une centaine de victimes.

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’explosion d’une voiture piégée dans le secteur commerçant de Karrada, dans un communiqué diffusé par ses partisans sur les réseaux sociaux.

La voiture a explosé près d’un restaurant, tuant ou blessant au moins une vingtaine de personnes, indique Sumaria en citant des sources policières. Les dîners tardifs sont une tradition du mois de ramadan. Le second attentat, qui a également eu lieu vers minuit, s’est produit dans le quartier chiite d’Al Chaab, dans le nord de la capitale irakienne. Une mine a explosé, faisant deux morts.

Les forces gouvernementales irakiennes ont chassé la semaine dernière les derniers combattants de l’EI de Falloudja, une ville située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Bagdad que les djihadistes utilisaient comme base arrière pour mener de telles attaques dans la capitale.

Source: Sputniknews

Bagdad : 119 morts dans deux explosions visant un quartier commerçant

577895afc46188d4478b47b1

Source: Reuters

Les deux explosions ont retenti dans des arrondissements commerçants de la capitale irakienne, tuant plus de 119 personnes et en blessant environ 140 autres. Daesh a revendiqué l’une de ces deux attaques qui ont touché Bagdad.

L’explosion est survenue dans le quartier de Karrada, où de nombreux habitants vont faire leurs courses avant la fête marquant la fin du mois sacré musulman du Ramadan, ont indiqué les responsables irakiens.

Saad Maan, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a déclaré que l’explosion avait été provoquée par une voiture piégée déclenchée près d’un restaurant. Plusieurs magasins ont brûlé à la suite de la déflagration, a-t-il dit.

L’EI a affirmé dans un message cité par SITE qu’un de ses hommes avait commis un attentat suicide dans le quartier de Karrada en faisant exploser une voiture piégée près d’un rassemblement de chiites.

L’explosion, la plus meurtrière dans la capitale irakienne depuis le début de l’année, a causé la mort d’au moins 119 personnes, selon les responsables de sécurité irakiens. Environ 140 blessées sont également à déplorer.

Peu après l’explosion qui a secoué le quartier de Karrada, une deuxième explosion a touché celui de Chaab, situé dans le nord de la ville.

L’EI commet fréquemment des attentats contre les civils à Bagdad et dans d’autres villes irakiennes.

L’organisation s’est emparée en 2014 de vastes régions de l’Irak, mais elle a perdu depuis le contrôle d’une partie de ces territoires, qui ont été repris par les forces gouvernementales irakiennes, comme dernièrement la ville de Fallouja, à l’ouest de Bagdad.

Source : RT France

29 terroristes éliminés par les Irakiens, qui resserrent l’étau autour de Mossoul

Les troupes irakiennes ont libéré du groupe terroriste Daech (EI) trois villages se situant au sud-est de la ville de Mossoul.

« Les militaires irakiens ont libéré les villages d’al-Karamah, d’al-Adrija et d’al-Makhal qui se situent à l’ouest de la région de Makhmur », a déclaré un officier de l’armée à la chaîne de télévision Al Sumaria.

Selon lui, au cours de l’opération 29 terroristes ont été éliminés. Les démineurs sont actuellement à l’œuvre.

La ville de Mossoul, qui se trouve au nord de l’Irak, reste le bastion le plus important de Daech dans le pays. Des militaires mènent des opérations dans la province de Ninive, dont la capitale est Mossoul, et poursuivent la préparation d’une offensive d’envergure contre la ville.

Source: Sputniknews

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :