A la Une

Exclusif : La Turquie a nucléarisé les Kurdes et le territoire syrien

Est-ce que la Turquie a autorisé l’utilisation de l’une des 84 armes nucléaires de l’OTAN stockées à Incirlik pour cette attaque?

Photo de CNN prise sur le territoire kurde près de la frontière turco-syrienne, le 23 Octobre 2014.

Analyse Photo par Jeff Smith, physicien nucléaire; inspecteur pour l’Agence internationale d’énergie atomique (AIEA)

L’analyse de Smith de cette photographie confirme à 100% que ce fut une arme nucléaire tactique; plusieurs fois dans le passé, nous avons discuté le diagnostic des explosions nucléaires en identifiant les pixels scintillantes qui apparaissent lorsque le rayonnement de l’explosion frappe les capteurs numériques de caméras filmant l’explosion.

Eh bien, nous présentons à peu près le cas le plus clair de scintillation que vous ne pourriez jamais voir – il suffit de regarder sur les côtés gauche et droit de cette image, où les pixels scintillants lumineux se détachent sur le ciel sombre.

Jeff Smith est prêt à témoigner à La Haye ou tout autre tribunal international ou débattre volontiers (avec) tout amateur de standing (de haut rang) qui tente de nier que ce ne fut pas une explosion nucléaire.

L’AIEA, par ordre du Secrétaire Général du Conseil de sécurité des Nations Unies a ordonné le 4 mai 2014 de supprimer des rapports d’attaques comme celle-ci, l’explosion nucléaire près de Damas et la bombe nucléaire de Mars 2015, qui a frappé la périphérie de la capitale du Yémen, San’a.

Ils ont tous été identifiés positivement, sans aucun doute, mais les ordres ont été donnés pour empêcher les équipes de collecter des échantillons du sol et d’autres preuves de la scène (ce pourquoi l’AIEA existe); pire encore, les équipes de décontamination n’ont jamais été envoyées, au besoin; ni n’étaient pas le personnel médical local conseillé pour être en capacité de traiter à la fois les effets de long et court termes des rayonnements ionisants; l’éruption attendue de multiples cancers du myélome et des anomalies congénitales répétées (encore et encore) à l’identique (ad infinitum).

L’AIEA serait en mesure d’identifier rapidement les origines de ces armes nucléaires, c’est la raison pour laquelle ils ont été empêchés de faire une analyse; De même, lorsque les équipes médicales ont été bloquées de donner le diagnostic et le traitement des rayonnements, une partie très méchante de dissimulation (cover-up), une sentence de mort ionisante solide pour une génération de Kurdes et leurs enfants à naître a été écrite.

Est-ce que Erdogan  a fait un chantage l’OTAN de lui donner une arme nucléaire ? Il suffit de penser aux millions de « réfugiés » que la Turquie envoyés en Europe pour imaginer les termes du chantage.

VT a acquis la preuve que les enquêtes sur les attaques antérieures telles que celles en Irak – Fallujah, Ramadi, l’aéroport de Bagdad, qui ont conduit à une série de maladies, ont abouti au déraillement des groupes d’activistes contrôlés, en provenance d’Amérique, de la France et de l’Italie. Là des organisations dirigées par des scientifiques nucléaires «dissidents» à la solde des services de sécurité qui ont été pleinement informés des explosions nucléaires ont été chargés de déplacer le blâme des munitions à l’uranium appauvri (UA).

Pour ceux qui l’ignorent, le lobby nucléaire puissant, qui comprend les ressources massives de la presse des frères Koch et les organisations Murdoch, y compris les chaînes d’information Fox et Sky ont une opération bien établie en place de la propagande noire, pour défendre l’utilisation de l’ l’uranium appauvri (DU, depleted uranium).Elles ont vendu les déchets sous-produits à partir de leurs programmes de production de combustible de réacteur nucléaire comme l’état de l’art des munitions anti-chars pendant des années. C’est une activité très lucrative – pour faire des profits à partir de déchets qui devraient être enterrés dans des installations de stockage à long terme.

luooer0-640x339

En dirigeant les enquêtes vers l’impasse d’uranium appauvri (DU) et loin des arsenaux nucléaires voyous, l’ONU et les groupes d’activistes agissent comme couverture pour les Etats nucléaires voyous du monde et les factions au sein des États-Unis et de l’OTAN qui travaillent avec eux.

Quand nous parlons d’états nucléaires voyous, nous ne faisons pas seulement référence à Israël, mais (aussi) l’Arabie saoudite et même la Turquie et ainsi de leur accès potentiel à des armes nucléaires de l’OTAN.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: veteranstoday

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :