A la Une

La Russie a testé ses drones marchant à l’hydrogène en Syrie + Échec de destruction de drone par Israël

© Sputnik. Alexei Danichev

La Russie a testé, lors de son opération aérienne en Syrie, de nouveaux drones fonctionnant à l’hydrogène.

Ces drones peuvent rester dans les airs pendant de plus longues périodes, car l’hydrogène-carburant permet d’augmenter la durée du vol.

« Les drones utilisés en Syrie — pas tous, mais il y en avait beaucoup — avaient l’hydrogène comme combustible. Ce qui veut dire qu’ils peuvent rester en l’air pendant longtemps, en générant toujours de l’hydrogène et permettant au moteur d’utiliser cette énergie », a déclaré un représentant de l’industrie russe de la défense.

Après les essais, les drones sont rentrés en Russie, où ils passent actuellement des tests en climat aride et dans une tempête de sable, a-t-il ajouté.

La compagnie aéronautique unifiée russe a annoncé créer des drones fonctionnant à l’hydrogène en août 2015. L’entreprise a déjà élaboré et testé, en été 2015, plusieurs modèles de drones de ce type, dont Ptero-E5, Ciam-80 et Inspector-1.

Les appareils ont pu rester dans le ciel 40 heures durant, tandis que la ressource d’éléments combustibles a été estimée à environ 5.000 heures. En cela, les réservoirs à combustible sont capables de fonctionner à basse température (-40°). Ainsi, les drones pourront être utilisés dans les conditions de l’Extrême-Nord, signalent les développeurs.

Source: Sputniknews

Israël échoue à trois reprises à abattre un drone survolant le Golan

L’appareil pourrait appartenir à l’armée du régime d’al-Assad ou au parti libanais Hezbollah, selon de la radio de l’armée israélienne.

thumbs_b_c_90048548396139f2de8d0ff7cbc0878d

AA / Jérusalem-Est / Abderraouf Arnaout

L’armée israélienne a tenté à trois reprises, dimanche, d’abattre un drone qui survolait le plateau syrien du Golan, occupé depuis 1967 par Tel Aviv. L’engin appartiendrait à l’armée du régime d’al-Assad ou au parti libanais Hezbollah, selon des sources israéliennes.

Dans un communiqué publié lundi, l’armée israélienne annonce avoir fait trois tentatives pour intercepter le drone, mais sans succès. «Nous avons repéré le drone avant qu’il ne pénètre dans l’espace aérien israélien. Il a été suivi par notre aviation», précise le communiqué.

Deux missiles Patriot et un missile air-air ont été tirés en direction de l’appareil «dont la provenance reste inconnue», selon la même source.

La radio de l’armée a indiqué, pour sa part, que l’engin avait regagné la Syrie. «Il est improbable qu’il s’agisse d’un drone russe venant de Syrie. Toutefois, il n’est pas exclu que cet appareil appartienne à l’organisation de Hezbollah ou à l’armée du régime syrien», a relayé la chaîne militaire israélienne.

Par ailleurs, une Israélienne a été blessée par les débris causés par l’explosion d’un des deux missiles Patriot, d’après la même station.

Aucune partie ne s’est encore déclarée être le propriétaire de ce drone.

EZ

Source: aa.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :