A la Une

Microsoft, non! Vous avez 3 mois pour se conformer sur la collecte de données – France

© Photo: Pixabay

Une mise en demeure a été donnée par le gouvernement français à Microsoft qui rassemble des pans entiers «excessifs» de données et le suivi des utilisateurs et de leurs habitudes de navigation. Cela a été fait sans leur consentement et viole la liberté civile, selon les autorités françaises.

La Commission nationale de protection des données (CNIL) a dit qu’ils avaient donné à Microsoft trois mois pour se conformer à la Loi sur la protection des données françaises. Les groupes politiques et les médias ont porté la question de la confidentialité à l’attention du gouvernement, après qu’ils aient lancés leur dernier système d’exploitation, Windows 10.

La CNIL vérifié à plusieurs reprises pour voir si Microsoft était en conformité avec les lois de protection des données françaises et les enquêtes ont révélé de nombreux domaines de préoccupation, ainsi que de multiples défaillances – spécifiquement, la collection « excessive » des données des utilisateurs.

    # Windows 10 | @CNIL_en Sert en demeure de se conformer MICROSOFT w / la Loi sur la protection des données françaises dans les 3 mois → https://t.co/npTP3Mb4Q9

    – CNIL_en (@CNIL_en) 20 Juillet 2016

Alors, comment Microsoft recueille ces données? C’est assez simple, ils ont mis les cookies publicitaires sur les terminaux des utilisateurs, mais ils ne les informent pas de cela, car cela permettrait à l’utilisateur de s’opposer à la collecte de données.

« Microsoft a toujours entrain de transférer les données de l’utilisateur en dehors de l’Union européenne, même si la Cour européenne de justice a statué pour des raisons de confidentialité en Octobre que le transfert des données des citoyens européens aux Etats-Unis dans le cadre de la base obsolète « sphère de sécurité » qui n’était plus valide, » a déclaré le CNIL dans un communiqué.

    Windows 10 gratuit

    #lol #kek #humor #funny #srstriggered pic.twitter.com/ITkcmYPgvK

    – RogueStar13 (@ thekristoffer13) le 29 mai 2016

 Maintenant que l’avis a été donné, si Microsoft ne se conforme pas à cela, la CNIL établirait un rapport sur la Loi sur la protection des données et qui pourrait donner lieu à une amende de 165,000 $ US.

http://giphy.com/gifs/microsoft-hype-windows-10-7h5FhxawWqSdO

Microsoft a déclaré qu’il coopérerait avec la CNIL pour répondre à ses préoccupations.

«Nous avons construit des protections de confidentialité fortes à Windows 10, et nous nous félicitons de la rétroaction que nous travaillons continuellement pour améliorer ces protections», a déclaré le vice-président de Microsoft David Heiner dans un communiqué.

En ce qui concerne le transfert de données de l’Europe vers les États-Unis, Microsoft repose sur une variété de mécanismes juridiques, en plus de la plus valide « Safe Harbor », a ajouté Heiner.

    @ Why0hy Microsoft dispose de trois mois pour se conformer. D’ici là, Safe Harbor 2 sera en vigueur. Cela va «résoudre» un des problèmes. #PrivacyShield

    – Jesper Lund (@ je5perl) 20 Juillet 2016

Les critiques et les défenseurs de la vie privée ont dit cependant, que cela ne va pas assez loin et plus doit être fait.

Ce dernier problème de sécurité vient quelques jours seulement après l’attentat terroriste à Nice et confirme ce que de nombreux experts ont dit à propos de la France, les gens se soucient plus de la vie privée que la sécurité.

« En Grande-Bretagne, si vous demandez [au public] si il préfère la sécurité ou la vie privée, ils diront la sécurité. Si vous posez cette question aux Français, vous obtenez toujours la réponse en face. Les Français ont eu à lutter contre ce défaitisme. Les voix en France disent «si nous faisons cela, nous nous débarrassons de notre liberté.» C’est un non-sens rhétorique, la dernière chose qu’un terroriste veut est une meilleure sécurité », a dit le professeur Anthony Glees, un expert en terrorisme à l’Université de Buckingham à Sputnik.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: Sputniknews

Notre commentaire: Il est possible d’avoir avec de la vigilance les deux, la sécurité et la protection de la vie privée. L’un n’exclut pas nécessairement l’autre, il s’agit en réalité d’une question de dosage à équilibre savant sur lequel des spécialistes assermentés doivent se pencher. JDDM

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :