A la Une

Est-ce qu’un accord secret est en cours pour le MIG-29M Supersonique 1,616MPH de la Russie?

© Wikipedia/

Les rapports indiquent que la Russie a produit autant que 46 nouveaux avions de chasse supersoniques des MiG-29M avec des rumeurs selon lesquelles un acheteur a été aligné pour un contrat d’avions de combat de 2 milliards $.

The (L’) International Business Times rapporte que la Russie a entrepris une vague de construction du chasseur à réaction MiG-29M, produisant autant que possible 46 nouveaux avions supersoniques conduisant à la spéculation qu’un accord secret pour vendre les avions de combat 1616MPH (2600kmh).

Moscou n’a fourni aucune confirmation officielle sur quel pays, le cas échéant, aurait signé un contrat d’acquisition de l’avion de chasse que les analystes estiment valoir plus de 2 milliards $, bien que la spéculation qualifiée suggère que l’acheteur peut être le gouvernement égyptien.

La croyance que le gouvernement égyptien du président Abdel Fattah el-Sisi est l’acheteur est fondée sur un rapport de médias égyptiens [stipulant] que le ministre de la production militaire du pays s’est rendu à Moscou en Mars pour discuter de la coopération militaire. La Russie a également cherché ces dernières années en Chine, Inde et Iran comme des marchés potentiels pour son matériel militaire.

Les analystes estiment que la réalisation d’un accord pour les 46 avions supersoniques avec l’Iran est peu probable, étant donné que l’accord serait probablement victime d’un droit de veto par les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies, aux termes de l’accord nucléaire de l’Iran de l’an dernier.

Les analystes minimisent la possibilité, mais l’Inde peut être un partenaire tout aussi probable, à la lumière de la coopération des deux pays dans le programme de l’avion de combat de cinquième génération Sukhoi / HAL FGFa T-50 et peut donner un sens que New Delhi cherche à réparer un écart de capacité vis- à-vis de la Chine, jusqu’à ce que le chasseur de cinquième génération aille dans la production en série, en 2017. Compte tenu de la courte attente jusqu’à ce que le T-50 devienne prêt au combat, l’achat d’une flotte entière de 46 avions peut-être excessif, même dans une région de plus en plus tendue.

Pékin semble être le partenaire commercial moins susceptible pour le MIG-29M à la lumière des rapports do nouveaux avions de combat J-20 faisant surface sur les cieux de la Chine signalant que le programme d’avions de combat est presque en phase critique avant la production de masse.

En fin de compte, la vente de 46 avions de chasse MiG serait une aubaine pour l’industrie de l’aviation militaire de la Russie. La compagnie emblématique d’avions MiG, maintenant connue sous le nom Mikoyan, a été frappée depuis les années 1990 avec des affaires perdues et des ralentissements de production, tombant derrière un autre constructeur aéronautique majeur de la Russie, Sukhoi.

Les rumeurs d’un important contrat d’avion de combat sont également en accord avec une déclaration du président russe Vladimir Poutine plus tôt ce mois que Moscou chercherait à accroître les exportations militaires dans les années à venir.

« Les exportations des armes fabriquées en Russie et des équipements militaires ont atteint 4,6 milliards $, et notre portefeuille de contrats vaut plus de 50 milliards $ », a déclaré M. Poutine au début de Juillet. « Les armes russes et équipements militaires se sont avérés efficaces et fiables dans des conditions très différentes. »

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :