A la Une

Kaspersky Lab bat les ravisseurs ransomware avec le logiciel giveaway

© AFP 2016/ ALEXEY SAZONOV

Une collaboration entre la police et les grandes entreprises européennes en matière de cyber-sécurité est venue avec des armes gratuites pour aider les utilisateurs de battre ransomware, un nouveau type de virus informatique.

Kaspersky Lab de la Russie a fait équipe avec Intel Security, Europol et la police néerlandaise pour créer un nouveau produit pour lutter contre ransomware, un type de malware qui verrouille l’ordinateur d’un utilisateur ou crypte leurs fichiers.

 

Une fois que l’ordinateur a été détourné par ransomware, les cyber-criminels exigent une rançon pour donner en retour les données, et comme les ravisseurs ordinaires, il n’y a aucune garantie qu’ils seront fidèles à leur parole.

Un représentant de Kaspersky a déclaré à Radio Sputnik que leur collaboration est venue avec le logiciel libre pour aider les victimes de ransomware.

«Ce projet est très pratique, en collaboration avec les organismes d’application de la loi et les partenaires de l’industrie pour partager des informations sur ransomware, et surtout sur les menaces de ransomware, » a-t-il dit.

« En fin de compte, nous sommes en mesure de trouver les serveurs de commande et de contrôle qui détiennent les clés des victimes (de ransomware). Ensuite, la police tente de saisir le serveur avec toutes les clés, ils partagent avec nous, et nous faisons les outils de décryptage afin que les gens puissent décrypter leurs fichiers gratuitement « , a-t-il expliqué.

Kaspersky a partagé quatre outils de décryptage gratuits sur son site Web pour aider les utilisateurs à battre ransomware, et l’entreprise doit travailler durement pour faire plus..

« Tous les outils sont gratuits, cela est la totalité de l’idée – nous ne facturons rien aux utilisateurs. Nous voulons faire la chasse de ransomware, nous ne voulons pas qu’elle soit réussie plus que cela et voilà pourquoi nous sommes entrain d’aller après les serveurs avec les clés, afin que nous puissions donner aux utilisateurs la possibilité de décrypter leur dossier gratuitement « .

La nouvelle initiative est appelée «No More Ransom» [pas plus de Ramsom], et jusqu’à présent, il contient plus de 160.000 clés qui aideront les victimes à récupérer leurs données.

Selon Kaspersky, le nombre de victimes de ransomware croît à un rythme alarmant: entre  2014 et 2015, il y avait 131.000, c’est passé à 718.000 entre 2015 et 2016 |mi-2016].

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: Sputniknews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :