A la Une

Syrie: Washington veut « une semaine d’accalmie » pour faire le tri dans l’opposition

© AFP 2016 Rami Al-Sayed

Le cessez-le-feu est entré en vigueur en Syrie en février dernier. Moscou juge que les groupes armés avaient suffisamment de temps pour déposer les armes et rejoindre la trêve.

La Maison-Blanche a demandé au Kremlin une « semaine d’accalmie » en Syrie pour procéder à la délimitation de l' »opposition modérée » des groupes terroristes sévissant en Syrie, rapporte le journal russe Izvestia.

« Moscou avait déjà déclaré à plusieurs reprises que les groupes armés avaient suffisamment de temps pour décider s’ils veulent déposer les armes ou non. Le régime de cessez-le-feu, en vigueur depuis plusieurs mois, a donné une image claire de ceux qui veulent poursuivre les combats et de ceux qui prônent un règlement politique du conflit. Ceci étant dit, il ne faut pas oublier que les troupes de l’organisation terroriste Front al-Nosra, déployées dans la même région que l’opposition modérée, ont profité de la suspension des frappes des Forces aérospatiales russes pour rétablir partiellement leurs capacités de combats. Si l’on cesse l’opération, les extrémistes pourront en profiter », écrit l’édition se référant à ses propres sources.

C’est avec précaution que la Russie examine la question, bien que Moscou reconnaisse que la demande de Washington est motivée par son aspiration à contribuer au prompt règlement du conflit.

Il faut comprendre que le régime de calme peut servir les intérêts des terroristes, a de son côté confirmé Vladimir Komoïedov, président du Comité de la Douma (chambre basse du parlement) en charge de la Défense. Et de souligner qu’il était temps de consolider les efforts contre la menace terroriste.

« Il est temps depuis longtemps de mettre sur la table la question d’un régime de calme conjoint et de réaliser des frappes coordonnées. Avec les Etats-Unis nous partageons le même objectif – vaincre Daech. Toute l’Europe en souffre, voire la moitié du globe. Et l’Amérique vient de se réveiller », a explicité son idée M. Komoïedov.

Il convient de noter que ce n’est pas la première fois que l’Occident exhorte la Russie à cesser les frappes en Syrie. Et pourtant, c’est l’appui de l’aviation russe qui a permis aux troupes gouvernementales syriennes de parachever une série de victoires, note le quotidien.

Rappelons que les Etats-Unis accordent leur soutien à plusieurs groupes armés qu’ils qualifient d’opposition modérée, dont Nour al-Din al-Zenki, connu pour avoir décapité un jeune garçon de 12 ans soupçonné d’espionnage. Cet acte barbare a été filmé avant d’être publié en ligne.

Source: Sputniknews

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :