A la Une

Montée en puissance en mer de Chine du Sud: les choquantes caractéristiques de combat du nouveau porte-avions chinois

© AP Photo/ Xinhua, Zha Chunming

Alors que les tensions montent dans la mer de Chine méridionale, la télévision d’Etat du pays a annoncé la létalité élargie du porte-avions Liaoning.

La semaine dernière, la télévision chinoise a vanté la « croissance des capacités de combat » de son porte-avions Liaoning (CV-16), en notant que la plate-forme de combat peut transporter jusqu’à 20 avions de combat, le renforcement de l’équilibre de la puissance navale et aérienne de Beijing (Pékin) dans le bassin du Pacifique au milieu des tensions croissantes.

La séquence de lundi dernier a révélé le Liaoning transportant huit avions de combat J-15 Shenyang Aircraft Corporation (SAC), avec un Z-18 et un hélicoptère Z-9, le plus grand nombre d’avions encore vu sur le porte-avions, ce qui suggère des plans de la Chine de développer sa présence aérienne dans l’océan Pacifique.

Parlant des avions J-15 de combat pendant le programme du 4 Août, l’amiral chinois Yin Zhou a dit: « Une fois tous les huit avions en vol de formation, ils ont une forte capacité de combat. » Il a noté que le Liaoning peut transporter jusqu’à 20 avions, ce qui incite les médias chinois à commenter en outre davantage que le porte-avions étale  « la croissance de capacité de combat. »

La présence de l’alerte aérienne précoce Z-18J (AEW) et les hélicoptères anti-sous-marine Z-18F (ASW), jamais vu aux côtés de la J-15 sur le porte-avions Liaoning, représente un développement significatif dans l’aviation conjointe de la Chine et les capacités navales, probablement la formation d’une air-aile complète pour le porte-avions.

Culminant à une vitesse de 1585 mph (2551 kmh), le J-15 possède des capacités semi-furtives, avec la Chine vantant que c’est une arme de cinquième génération, avec une gamme de 2.175 miles, fournissant à l’aéronef à la fois les capacités d’un chasseur d’interception et un avion de guerre traditionnel de combat. Relié avec le Z-18J et les hélicoptères Z-18F, la puissance aérienne de Beijing dans le Pacifique est considérée par certains comme inégalée.

La capacité accrue du Liaoning est importante dans le sillage d’une présence militaire croissante de la Chine, en réponse non seulement à la décision contraire du Tribunal arbitral de La Haye sur les revendications territoriales de Pékin en mer de Chine du Sud, mais également des gouvernements régionaux et occidentaux exigeant que l’administration Xi Jinping annule simplement les zones qu’ils ont ténu depuis longtemps.

La Chine a catégoriquement déclaré que le tribunal de La Haye n’a pas compétence dans le cas. Pékin se sent de plus en plus accaparé par le «pivot asiatique» de l’administration Obama et l’acceptation par le régime sud-coréen du déploiement du système anti-missile THAAD qui craint la détermination de mener à la prolifération des armes dans la région.

Pékin a dit à son peuple de se préparer à la guerre, et le Quotidien du Peuple d’Etat a exhorté le régime à entreprendre une agression violente sur l’Australie, pour leur position sur le différend de la mer de Chine du Sud. Les capacités de combat accrues du Liaoning montrent que si la Chine choisit de se battre, elle a la capacité technique de dominer sur un champ de bataille.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :