A la Une

La mer de Chine du Sud tictaquant la bombe à retardement: les roquettes mobiles du Vietnam risquent la course aux armements, la guerre

© Flickr/ Fort Bragg

Le placement par le Vietnam des systèmes de fusées capables de frapper la Chine accroît considérablement les enjeux sur les eaux et les territoires contestés, tous, mais forçant un acte d’escalade par Pékin.

Mercredi, Reuters a rapporté que le Vietnam avait « discrètement fortifiée plusieurs de ses îles de la mer de Chine du Sud contestée avec de nouveaux lance-roquettes mobiles capables de frapper les pistes de la Chine et des installations militaires à travers la route commerciale vitale », citant un responsable occidental sans nom.

La provocation par le Vietnam vient à la suite du refus de Xi Jinping d’adhérer à une décision de la Cour permanente d’arbitrage de La Haye, qui a constaté que les revendications territoriales de Pékin dans les eaux et les îles contestées dans la mer de Chine du Sud sont sans fondement.

La Chine a fait valoir que la décision était politique, et manquait à la fois le mérite de fond et de procédure, notamment parce que la Haye n’a pas la compétence adéquate sur le cas – que le traité exige que les deux parties à un différend de soumettre à l’arbitrage avant qu’une décision de justice puisse être faite.

Face à la pression régionale et occidentale à abandonner leurs revendications sur les eaux précieuses à travers lequel quelque 40% du commerce de navire du monde se déplace chaque jour, et en vertu de laquelle se situe l’un des plus importants gisements de pétrole et de gaz naturel au monde, Pékin a réagi avec force, disant à son peuple de se préparer à la guerre.

Pékin a intensifié ses patrouilles de combat à la mer de Chine du Sud, dans une démonstration de force militaire destinée à conjurer la contre-provocation et porter le différend à un bras de fer.

La posture inflammatoire du Vietnam, cependant, a fait monter les enchères, ce qui augmente la possibilité d’une guerre entre les deux alliés de longue date, et potentiellement incitant la Chine à déclarer une zone d’identification de défense aérienne (ADIZ), englobant les îles Paracel et Spratly avec des moyens militaires supplémentaires pour empêcher leur saisie.

Pékin peut se livrer à une escalade militaire si elle soupçonne que Hanoi utilise les lance-roquettes mobiles pour créer une capacité anti-accès / capacité zone de reniement (A2 / AD). L’armée vietnamienne est l’une des quelques forces mondiales qui pourraient menacer la Chine dans une guerre conventionnelle, car elle possède certains des sous-marins les plus avancés du monde, achetés à Moscou.

La guerre entre le Vietnam et la Chine est peu probable, cependant, comme les deux pays communistes ont toujours maintenu un dialogue et pourraient orchestrer un compromis. Dans l’environnement plus large de renforcement militaire du Japon à s’opposer à la Chine et les États-Unis assis sur la porte dérobée de Pékin, après avoir déployé le système anti-missile THAAD en Corée du Sud, la possibilité d’une action militaire de la Chine ne peut pas être sous-estimée.

La Chine a longtemps soutenu que « le pivot vers l’Asie, » de l’administration Obama avec son objectif publiquement de contenir l’influence de Pékin, est un stratagème d’encerclement de la Chine pour modifier la stabilité régionale. Avant ce dernier acte agressif par le Vietnam traditionnellement amicale, l’administration Obama a annulé les sanctions militaires et économiques imposées par les Etats-Unis sur Hanoi près 50 ans plus tôt, et a commencé à vendre des armes au Vietnam.

La région géopolitique est devenue moins favorable pour la Chine, à la suite de la décision de La Haye, et si Pékin est forcé dans une course aux armements, les tensions dans la mer de Chine méridionale sont peu susceptibles de se désamorcer à court terme.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :