A la Une

Un fichier secret confirme la revendication Trump: Obama, Hillary ‘ISIS financé »pour évincer Assad

© Flickr/

La politique de l’administration Obama de soutenir l’opposition salafiste au président syrien Bachar al-Assad a vu les États-Unis soutenir involontairement la création du «Califat» de Daesh en Syrie.

Un rapport de renseignement 2012 de la défense, à l’origine estampé SECRET expose que la coalition anti-Assad soutenu par les USA à l’époque était dirigée par al-Qaïda en Irak (AQI) et l’Etat islamique d’Irak (ISI) qui a été peu après bricolée pour former le réseau terroriste Daesh.

Le rapport expose que, bien que les États-Unis aient refusé de directement aider et de soutenir IQA et ISI conformément aux restrictions imposées par les lois nationales anti-terroristes, les responsables du Département d’Etat et du Pentagone étaient bien conscients que les soi-disant rebelles «modérés» ont été entremêlés avec les militants terroristes qui étaient l’avant-garde de la force de combat. Un peu fantastique, les États-Unis se trouvent dans une situation similaire dans leur guerre par procuration anti-Assad vis-à-vis d’un autre ancien affilié d’al-Qaïda, le Front al-Nusra.

« IQA, à travers le porte-parole de l’Etat islamique d’Irak (ISI), Abu Muhammad al-Adnani … appelle les sunnites en Irak, en particulier les tribus des régions frontalières (entre l’Irak et la Syrie), à la guerre contre le régime de la Syrie « , a déclaré le rapport.

Il a poursuivi: « Les forces de l’opposition tentent de contrôler les zones orientales (Hasaka et Der Zor) adjacentes aux provinces irakiennes occidentales (Mossoul et Anbar), en plus des frontières turques voisines. Les pays occidentaux, les Etats du Golfe et la Turquie soutiennent ces efforts. « 

« Il y a la possibilité d’établir une principauté salafiste déclarée ou non en Syrie orientale (Hasak et Der Zor), ce qui est exactement ce que les pouvoirs soutenant l’opposition veulent, » dans ce qui ne peut en théorie être interprété comme un appel à la formation d’un «califat» de Daesh en Syrie.

En Décembre 2012, quelques mois seulement après le rapport du renseignement de la défense, le président Obama a cédé à la secrétaire d’Etat Hillary Clinton et à l’aile plus belliciste de l’établissement de la sécurité nationale, affirmant que les Etats-Unis considéraient l’opposition d’être « le représentant légitime du peuple syrien. »

Encore une fois, l’opposition que l’administration Obama  a considéré comme le «représentant légitime du peuple syrien» a été dirigée par les précurseurs du réseau terroriste Daesh, IQA et ISI, avec Washington employant une politique d’ignorance feinte en acceptant de fournir des armes, l’aide, et le soutien à d’autres factions de l’opposition sachant que ces groupes pouvaient potentiellement fonctionner comme un conduit.

Il semble que l’administration Obama n’a pas réussi à appréhender correctement le danger posé par le réseau terroriste Daesh avec le Président appelant le groupe « JV Team » d’Al-Qaïda et avec son ancien directeur de l’évaluation de la Defense Intelligence Agency Michael Flynn prédisant dans les moindres détails la hausse et la portée du groupe djihadiste qui vont être largement ignorées.

La politique des États-Unis d’utiliser les extrémistes djihadistes dans des guerres par procuration porte avec elle une expérience obsédante datant du soutien de la CIA, sous l’administration Reagan, des moudjahidin en Afghanistan qui a engendré de la terreur maintenant que le cerveau Oussama ben Laden et le réseau terroriste al-Qaïda ont disparu.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :