A la Une

360.000 combattants étrangers ont combattu l’Armée syrienne

360.000 combattants étrangers ont combattu l’Armée arabe syrienne, selon « Firil Center For Studies » (FCFS), un centre d’études installé à Berlin (Allemagne) qui affirme avoir couvert la période du 10 avril 2011 au 31 janvier 2016 et qui précise se baser sur des statistiques médiatiques et sur 51 autres sources régionales et internationales. Ce chiffre de 360.000 englobe également les femmes et tous ceux qui aident sur le plan logistique les organisations terroristes selon FCFS.

Ces 360 000 individus, un chiffre effarant,  qui ont déferlé sur la Syrie par vagues successives, sont issus de 93 nationalités et originaires de tous les continents et de tous les pays arabes sans exception. La Syrie fait face en vérité à une guerre mondiale contre son intégrité physique, spirituelle, économique…

95 000 terroristes auraient trouvé la mort et 90 000 seraient actuellement présents sur le territoire syrien, répartis entre Daech et Jabhat Fateh al-Cham [ex-Front al-Nosra depuis peu]. Environ 45 milliards de dollars auraient été dépensés pour leur équipée en Syrie.

Globalement, les porteurs de nationalités européenne et américaine auraient atteint les 21.500 dont 8.500 seulement seraient retournés dans leur pays. La palme du plus grand nombre reviendrait aux porteurs de la nationalité turque, la Turquie ayant annoncé la perte de 350 soldats, officiers et pilotes, prétendument morts dans d’autres circonstances.

Viennent ensuite les Saoudiens avec 5.990 tués pour 24.500 engagés sous la bannière des organisations terroristes sévissant en Syrie ; les Jordaniens se chiffrant à 3.900 dont 1.990 tués. Quant aux femmes étrangères, ce sont les Tunisiennes qui l’emportent, présentes en Syrie pour servir le Jihad Nikah (Jihad sexuel).

Quant aux Algériens (2e tableau n° 18), ils seraient 1.950 combattants dont 620 tués et 44 disparus.

90.000 soldats syriens tués

Cet envahissement de la Syrie a évidemment provoqué, selon des sources syriennes la mort de 90.000 soldats, la destruction de la plus grande partie du pays, l’exode massif, par millions, des populations. Malgré ces aléas, l’Etat syrien reste debout, sa résistance est intacte et sa vaillante armée poursuit son combat libérateur pour se débarrasser de cette vermine étrangère.

 Source: Algerie1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :