A la Une

Snowden: La fin du mythe

Le 25 juin dernier nous posions la question « Pour qui roule Snowden? » après qu’il eut publiquement lourdement critiqué les mesures de sécurité publique prises en Russie, pays où il a obtenu le statut de réfugié politique.

Le 13 septembre, Snowden a sollicité la grâce du président Obama pour pouvoir éviter la prison, souhaitant rentrer aux Etats-Unis. Cette demande va de pair avec une pétition organisée par des ONG américaines soutenant Snowden: Amnesty International, l’American Civil Liberties Union (ACLU) et Human Rights Watch (HRW).

Il est intéressant de noter que l’un des premiers présidents de l’Open Society Foundations, la « fondation mère de Georges Soros) a été en 1993 Aryeh Neier, précédement président de l’American Civil Liberties Union (ACLU) et de Human Rights Watch.

Soros, dont les ONG ont été dernièrement expulsées de Russie finance régulièrement l’American Civil Liberties Union (ACLU) On note par exemple près de $11 millions entre 2005 et 2009, $50 millions en 2014, etc, il finance également massivement Human Rights Watch, HRW semblant d’ailleurs être tout simplement une « association entre Soros et le Département d’Etat US« .

Pour résumer, on a donc un « traitre américain » qui demande et obtient l’asile politique en Russie et qui 3 ans plus tard reçoit le soutient d’ONG liées directement au gouvernement américain, financées par un individu appellant clairement à la guerre contre la Russie où il finance les mouvements d’opposition, pour rentrer au pays.

La question que nous posions le 25 juin « Pour qui roule Snowden? » semble donc évidente, et le mythe Snowden touche à sa fin.

Иван Михайлович Фраков

Source: rusreinfo.ru

George Soros signe une pétition en faveur de Snowden

1027435436

© AFP 2016 THOMAS PETE

De plus en plus de célébrités mondiales se rangent aux côtés du lanceur d’alerte Edward Snowden et appellent le président américain à lui accorder son pardon.

Le milliardaire américain George Soros, le cofondateur de la compagnie Apple Steve Wozniak et l’acteur Daniel Radcliffe ont signé une pétition afin de réclamer la grâce présidentielle pour Edward Snowden.

« Edward s’est engagé à nos côtés, il est grand temps que nous nous rangions à ses côtés », lit-on dans la pétition publiée sur le site PardonSnowden.org.

La publication est également assortie d’un compteur décomptant les jours qui nous séparent de la fin du mandat du président américain Barack Obama. Rappelons qu’il est le seul à pouvoir examiner et signer l’amnistie en faveur du lanceur d’alerte.

L’ex-agent de l’Agence nationale de la sécurité américaine (NSA) Edward Snowden a récemment déclaré ne pas participer à la campagne pour sa grâce mais n’a pas exclu que le président américain Barack Obama puisse lui pardonner avant son départ de la Maison-Blanche.

Edward Snowden a révélé en juin 2013 l’existence d’un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller les échanges par mail, messagerie instantanée, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.

Depuis ses révélations, M. Snowden est recherché par la justice américaine. En août 2013, il a obtenu l’asile temporaire en Russie avant d’obtenir un permis de résidence de trois ans le 1er août 2014.

Source: Sputniknews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :