A la Une

Les forces armées syriennes auraient abattu un drone espion des Etats-Unis sur Deir ez-Zor

© AP Photo/ Echodyne

Un avion de surveillance de l’US Air Force aurait été abattu dimanche dans la province de Deir ez-Zor, où des jets américains ont bombardé les forces syriennes encerclées par les militants de Daesh un jour plus tôt, tuant 62 personnes.

Selon Press TV, l’armée syrienne a frappé et a fait tomber un drone qui a été repéré planant au-dessus des montagnes de la région de Jabal Therdeh dans l’est de la province. La nouvelle agence AMN, se présentant elle-même [comme] une source de nouvelles du monde arabe, a précisé que des coups de feu ont été tirés par la 137e brigade d’artillerie de la division de chars de la 17e Armée arabe syrienne, mais en notant que drone a réussi à quitter l’espace aérien syrien.

Avant l’attaque de la coalition menée par les USA, le samedi qui a tué au moins 62 soldats de l’armée syrienne, l’espace aérien syrien a été ouvert aux avions américains, mais la situation est devenue plus instable suite à l’incident.

L’armée syrienne a également repris le contrôle de la grande majorité des territoires qu’ils ont perdu à Daesh samedi, après que la coalition menée par les USA ait donné un grand coup de main aux extrémistes dans leur offensive en bombardant les positions des militaires syriens.

Il a également été signalé que la Force aérienne syrienne soutenue par l’aviation russe a mené une série de frappes aériennes sur la base aérienne de Deir ez-Zor et les zones saisies par Daesh le long des 30 miles de la route reliant les villes de Deir ez-Zor et Mayadeen.

Le samedi, quatre jets des Etats-Unis dirigés par la coalition, notamment deux avions F-16 de l’US Air Force, deux avions A-10 et un drone de combat ont frappé des postes clés de la défense de l’armée syrienne autour de six kilomètres [3.7 miles] au sud de l’aéroport de Deir ez-Zor. L’attaque qui a tué 62 et blessé plus d’une centaine de personnel, a provoqué une réaction de la Russie et de la Syrie, qui ont tous deux affirmé que les frappes aériennes étaient intentionnelles.

Toutefois, le Pentagone a déclaré que la frappe était un accident et la Maison Blanche a publié ses «regrets» pour une « perte involontaire de la vie. »

La Syrie a été engloutie par la violence depuis 2011, quand une guerre civile a éclaté dans le pays. Plus de 400.000 personnes ont été tuées depuis ce moment.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :