A la Une

L’Armée syrienne saisit le quartier central d’Alep des terroristes – médias d’Etat

FILE PHOTO © SANA / Reuters

Les forces gouvernementales syriennes ont à nouveau capturé le quartier central d’Alep d’al-Farafirah des terroristes, a rapporté la sortie de l’Etat SANA, citant des sources de l’armée.

Selon SANA, l’armée syrienne a pris maintenant le contrôle d’al-Farafirah avec les sapeurs qui sont actuellement entrain d’effacer de la zone des « mines et des engins explosifs improvisés plantés par des terroristes. »

« L’armée a repris le contrôle de l’ensemble du district d’al-Farafirah au nord-ouest de la citadelle d’Alep après la neutralisation de nombreux terroristes. Les unités sont maintenant entrain de déminer la région », a annoncé l’AFP en citant une source militaire comme informatrice.

Après leur retraite, les terroristes ont laissé des munitions et des armes, y compris des mitrailleuses de gros calibre, selon des rapports de RIA Novosti, citant une autre source ayant eu connaissance de la question.

« Nous avons été en mesure pour la première fois depuis plusieurs années de déplacer le front à Alep », a déclaré la source de l’Agence russe de nouvelles.

Elle a ajouté que l’armée syrienne n’a subi aucune perte dans l’opération, qui a commencé dans les premières heures de mardi.

Le quartier de Al-Farafirah est situé au nord-ouest du principal monument historique d’Alep, la Citadelle – un grand palais médiéval fortifié dans le centre de la vieille ville. Les troupes syriennes sont également entrain de déminer dans d’autres districts d’Alep, incluant celle d’al-Ramusi.

La région, libérée il y a environ trois semaines, est considérée comme extrêmement importante, car elle est utilisée par les convois humanitaires pour fournir de la nourriture et des médicaments aux personnes dans la ville ravagée par la guerre.

La livraison de l’aide, en particulier à la ville d’Alep, est l’une des principales parties de l’accord conclu entre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et son homologue américain, John Kerry, le 9 Septembre à Genève.

L’accord, cependant, a subi un coup majeur quand un convoi humanitaire de l’ONU ayant emprunté la direction d’Alep a été attaqué le 19 Septembre. Un travailleur humanitaire et 20 civils sont morts à la suite, selon un représentant de la Croix-Rouge. Il ne sait pas encore qui était derrière l’attaque.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation des Nations Unies ont déclaré la semaine dernière qu’elles avaient l’intention de reprendre les convois d’aide. Des groupes de droits et de l’ONU ont condamné à plusieurs reprises la situation désastreuse à Alep. On estime que près de 250.000 personnes à l’intérieur de la ville sont à court de nourriture, de médicaments et d’autres produits de bases.

En Juillet de cette année, le Centre de réconciliation russe en Syrie et le gouvernement du pays ont mis en place plusieurs couloirs pour les civils qui souhaitent s’échapper d’Alep.

Le sort de la population dans la ville ravagée par la guerre a été aggravé par les bombardements répétés de groupes terroristes dans les deux dernières semaines, selon l’armée russe.

Le 19 Septembre, les terroristes du Front Al-Nusra ont lancé une attaque massive sur l’armée syrienne et les zones résidentielles du sud-ouest d’Alep, a déclaré à l’époque le Ministère de la Défense russe. Selon le ministère, les terroristes ont utilisé les « mortiers et les systèmes de missiles. »

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Alep : l’armée syrienne reprend le contrôle d’un quartier aux mains des rebelles depuis 2012

57ea6f26c46188425f8b45aa

© Abdalrhman Ismail Source: Reuters

Mardi 27 septembre, l’armée syrienne a pris le contrôle d’un quartier rebelle situé près de la citadelle dans le centre d’Alep, après plusieurs jours de bombardements, a affirmé une source militaire.

«L’armée a complètement repris le contrôle du quartier de Farafira, au nord-ouest de la citadelle d’Alep, après avoir neutralisé plusieurs terroristes, les unités du génie sont en train de déminer le quartier», a déclaré la source militaire à l’AFP.

Le quartier de Farafira avait été pris par les rebelles en 2012, lorsque ces derniers avaient conquis la moitié de l’ancienne capitale économique de Syrie.

«Cette opération s’inscrit dans le cadre des opérations militaires annoncées le 22 septembre qui incluent un volet aérien et un volet au sol avec le soutien de l’artillerie», a ajouté le responsable. L’opération fait suite à plusieurs jours de bombardements par les aviations syrienne et russe sur le secteur rebelle.

C’est la première fois depuis de début de l’opération que l’armée syrienne annonce avoir avancé dans la ville d’Alep.

Source: RT France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :