A la Une

Le moyen efficace de production d’antimatière révélé par les Russes

© Flickr/ NASA’s Marshall Space Flight Center

Des scientifiques de l’Institut de physique appliquée de l’Académie des sciences de Russie proposent de produire de l’antimatière à l’aide d’un laser super-puissant et d’une feuille de papier aluminium.

Les physiciens russes Igor Kostyukov et Evgueniï Nérouch ont découvert qu’il est pratiquement possible de convertir la lumière en matière, et même en antimatière.

Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion en étudiant ce qui se passe au cours de l’interaction de faisceaux laser super-lumineux dont la puissance est supérieure à un billion de térawatts (10 à 24 watts) avec de fines feuilles de papier d’aluminium.

« La théorie de l’électrodynamique quantique prédit qu’un fort champ électrique, au sens figuré, peut « faire bouillir » le vide, qui, comme nous le savons, est rempli de particules virtuelles, y compris de paires électron-positron », a raconté M. Kostyukov.

« Le champ électrique est capable de « retirer » ces particules de leur état virtuel, dans lequel nous ne pouvons pas les voir, dans le monde réel tangible et visible », a-t-il expliqué.

Les calculs des physiciens de la ville de Nijni Novgorod ont démontré que la collision du faisceau laser avec une feuille de métal peut provoquer la formation de positrons, la forme la plus simple de l’antimatière, dont le nombre va croître de façon exponentielle avec le temps.

Ce processus est prédit par la théorie, mais les scientifiques n’ont pas été en mesure de le démontrer dans la pratique.

Les scientifiques expliquent que si un électron entrant dans le faisceau laser se déplace assez vite, il va émettre des photons, qui se désintègrent en paires électron-positron.

À leur tour, ces paires de particules vont également émettre des photons, ce qui conduit à la naissance de nouvelles générations d’électrons et de positons. En conséquence, le nombre d’électrons, positrons et photons se développera comme une avalanche.

Les positrons produits de cette façon seront tordus comme une spirale, ce qui permettra d’utiliser ces particules, selon les scientifiques, pour étudier les propriétés de l’antimatière et de créer des sources super-lumineuses de photons de haute énergie, qui sont considérablement plus puissants que des dispositifs similaires existants.

Lire la suite sur la source.

Source : Sputniknews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :