A la Une

Les USA pourraient utiliser les terroristes pour lutter contre Assad

© Sputnik. Iliya Pitalev

Moscou n’exclut pas que les Etats-Unis aient l’intention d’utiliser les terroristes pour lutter contre le président syrien Bachar al-Assad.

Les États-Unis pourraient utiliser les terroristes pour lutter contre le président syrien Bachar al-Assad en Syrie, a déclaré vendredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« Les États-Unis se sont engagés à distinguer l’opposition modérée des terroristes lors des discussions du Groupe international de soutien à la Syrie. Nous avons de plus en plus de raisons de croire que leur plan a toujours été d’épargner le Front al-Nosra pour l’éventuelle réalisation du « plan B » prévoyant de renverser le régime syrien », a indiqué M.Lavrov à la chaîne de télévision BBC World.

Selon le ministre, Washington a qualifié de prioritaire les efforts visant à distinguer l’opposition du groupe terroriste Front al-Nosra.

« Les États-Unis ne l’ont pas fait malgré toutes les promesses », a ajouté le chef de la diplomatie russe.

La Russie n’a toujours pas reçu d’explications de Washington sur le soutien exprimé au Front al-Nosra par le Haut Comité des négociations (HCN), une coalition d’opposants politiques et de groupes armés syriens formée en décembre 2015 en Arabie saoudite.

Le secrétaire d’État américain John Kerry « ne m’a jamais donné aucune explication à ce sujet », a noté le ministre russe.

Qui plus est, de nouveaux groupes armés rejoignent le Front al-Nosra en Syrie ce qui complique la lutte contre les terroristes.

« Le problème de la situation autour d’Alep est que les États-Unis et la coalition internationale ne peuvent pas et refusent de distinguer l’opposition du Front al-Nosra et des terroristes qui l’ont rejoint. Nous voyons qu’il y a de plus en plus de groupes armés qui combattent aux côtés du Front al-Nosra. Chaque fois que nous frappons le Front al-Nosra, on nous dit qu’il ne faut pas le faire, parce qu’il y a des gens bien à leurs côtés », a précisé le chef de la diplomatie.

Source: Sputniknews

Syrie: le refus des USA de coopérer avec la Russie serait un cadeau aux terroristes

1027986611

© Sputnik. Ilya Pitalev

Les menaces adressées par les États-Unis à la Russie selon lesquelles ils arrêteraient les pourparlers sur la Syrie si Moscou ne cessait d’y effectuer des frappes aériennes ne sont pas restées sans réaction de la part de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Le refus de Washington de coopérer avec Moscou dans la lutte contre les terroristes en Syrie serait le meilleur cadeau offert à des terroristes, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova sur sa page Facebook.

« Si les menaces de Washington concernant l’interruption de la coopération se transforment en décision finalisée, il n’y a aucun doute que la Maison Blanche aura pris les terroristes sous son aile, et une grande fête aura lieu sur la rue du terrorisme. »

Ainsi, la représentante du ministère des Affaires étrangères commentait la récente déclaration faite par l’ambassadrice américaine à l’Onu, Samantha Power, qui avait qualifié les actions de la Syrie et de la Russie comme un cadeau pour les groupes terroristes de l’État islamique et de Dzhebhat en-Nusra.

En réponse aux menaces du département d’État américain d’arrêter de coopérer avec la Russie sur le cas syrien, Moscou s’est dit prêt au contraire à continuer le travail avec les États-Unis, annonçant l’envoi de ses experts à Genève pour poursuivre les négociations.

Source: Sputniknews

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :