A la Une

Yémen: les Emirats pris de court!

Capture d’écran MIRASTNEWS sur Vidéo Parstoday

Deux jours après avoir visé un navire de guerre émirati , les forces yéménites peuvent se féliciter d’avoir semé la panique dans le camps adverse.

Après la diffusion des images mettant en scène le navire émirati  » Swift » avec une colonne de fumée qui s’en échappait, les autorités émiraties ont été amenées à changer de discours .

Alors que dans les heures suivant l’attaque au missile, les Emirats arabes unis prétendaient que leur navire de guerre avait fait l’objet d’une panne technique, aussitôt après la diffusion des images, Abou Dhabi a accusé les forces yéménites d’avoir pris pour cible un  » bateau humanitaire ».

La fausse information a valu tout de même trois communiqués de soutien : la coalition dirigée par l’Arabie saoudite, le gouvernement démissionnaire du Yémen ainsi que le ministère égyptien des Affaires étrangères ont condamné dans des communiqués séparés, l’attaque contre un « bateau civil ».

Mais comment ont reçu les internautes arabes cette information? Les internautes arabes ont vivement réagit aux versions « contradictoires » données par les autorités émiraties  : « si le bateau avait quitté Aden pour retourner aux Emirats arabes unis, ainsi que le prétendent nos autorités,  il aurait dû passer par la mer Arabe, se dirigeant alors vers Hadramaout et Oman alors que le bâtiment se déplaçait, en Mer Rouge, vers Bab al-Mandeb et Mokha, en empruntant le trajet inverse »! , dit l’un des internautes.

« Swift »,  navire ultra rapide émirati est chargé  du transport d’armements ainsi que de missions de déminage. C’est un bâtiment de guerre conçu par la marine US.

C’est la première fois que les forces yéménites prennent pour cible un navire de guerre de la coalition pro-saoudienne qui agresse depuis mars 2015 le Yémen.

Source: Parstoday

Yémen: les Houthis détruisent un navire de guerre émirati (vidéo)

1016055087

© REUTERS/ Nabeel Quaiti

Les rebelles houthis, opposés aux forces fidèles au président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi, ont annoncé avoir «complétement détruit» un navire militaire appartenant à l’armée émiratie.

Les rebelles houthis du Yémen ont attaqué un navire sous pavillon émirati, pays qui participe à la coalition arabe soutenant le gouvernement yéménite, a annoncé samedi l’agence koweïtienne Kuna. L’incident a eu lieu dans le détroit stratégique de Bab-el-Mandeb, suite à quoi la coalition a immédiatement accusé les rebelles de menacer le trafic maritime.

Selon les autorités des Emirats arabes unis, le navire livrait à Aden des médicaments dans le cadre d’une opération humanitaire. Cependant, des sources proches des Houthis présentent une autre version des faits. Selon elles, le navire émirati appuyait les forces fidèles au président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi au Yémen et pouvait transporter des armes et des équipements militaires.

Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l’ancien président Ali Abdallah Saleh aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent les territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont créé leurs organes du pouvoir.

Dirigée par l’Arabie saoudite, la coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le conflit au Yémen a fait plus de 6 600 morts, dont environ la moitié de civils, selon les Nations unies.

Source: Sputniknews

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :