A la Une

Les Etats-Unis se retirent du dialogue avec la Russie, mais les morts et blessés continuent en Syrie (vidéo)

En Syrie lundi, il y a eu un attentat-suicide qui a fait plusieurs personnes tuées et au moins une cinquantaine de blessées, suite à une explosion faite par un terroriste kamikaze pendant une cérémonie de mariage à Hassaké, selon diverses sources médiatiques.

En réponse à la décision de Washington de rompre le dialogue avec Moscou sur la Syrie, le ministère russe des Affaires étrangères a accusé les Etats-Unis de rejeter la responsabilité sur d’autres pays.

Les Etats-Unis n’ont pas respecté les clauses qui auraient pu permettre aux habitants d’Alep de souffler et de recevoir une aide humanitaire conséquente.

Les modalités retenues ont été formulées pourtant par les États-Unis, mais ils n’ont pas pu les respecter en raison de la performance sur le terrain de l’Armée arabe syrienne, qui prenait le dessus sur les terroristes de tout bord, grâce à l’aide de la Force aérienne de l’Armée de l’air russe.

Les États-Unis n’ont pas pu séparer les vrais terroristes des «rebelles» dits « modérés», ayant aussi refusé catégoriquement d’influer sur les forces combattantes qu’ils soutiennent pour qu’elles respectent l’application de l’accord de cessez-le-feu.

Cette position complice des Etats-Unis a encouragé les terroristes à renforcer leurs forces, grâce aux frappes aériennes des Etats-Unis contre les Forces armées syriennes.

Les Etats-Unis insistaient sur le fait que les troupes gouvernementales se retirent de certaines positions et n’agissent pas contre les assaillants. Il eut donc fallu que l’Armée arabe syrienne soit à une certaine distance des combattants djihadistes.

Comme les djihadistes depuis le début du conflit attendent ce genre d’opportunité pour foncer et occuper le terrain laissé vacant, les russes et les syriens ont préféré attendre pour mieux voir si l’autre partie était bien sérieuse.

Si cet élément avait été appliqué unilatéralement par les forces armées syriennes, elles auraient été submergées par leurs ennemis les jours qui suivaient, étant donné que ces derniers auraient eu le temps de se renforcer encore plus.

Il n’est donc pas étonnant que la Syrie et les russes ayant évité ce piège tendu, le département d’État des Etats-Unis choisisse lundi d’annoncer leur retrait du «dialogue» initié avec la Russie sur la Syrie, même s’ils ont néanmoins indiqué vouloir poursuivre les contacts militaires, afin d’éviter les conflits aériens.

Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Vidéo – L’Armée syrienne libre soutenue par les Etats-Unis font exploser un hôpital plein de patients à Homs

Les membres de l’Armée syrienne libre (FSA) soutenue par les Etats-Unis ont fait exploser un hôpital à Homs. L’hôpital était plein de patients. Leur raison de faire sauter l’hôpital est que certains des patients sont des forces de sécurité gouvernementales. Plus de 100 personnes ont été tuées dans ce petit hôpital (médecins, infirmières, soldats et civils blessés … ..).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :