A la Une

La faiblesse de la livre n’est pas une bonne nouvelle, plus de négatifs que de positifs – les experts financiers

© Photo: Pixabay

Dans un moment doux-amer cette semaine, le FTSE 100 est arrivé à finir près d’un niveau record, mais ce fut tout au détriment de la livre sterling.

La baisse de la valeur de la livre a levé le potentiel de gain de certaines des plus grandes entreprises du Royaume-Uni, qui comptent leurs revenus en dollars américains et dominent le FTSE 100.

Cependant, selon les experts financiers ce ne sont pas de bonnes nouvelles, en fait, elles peuvent contenir plus de [choses] négatives que de positives.

La livre a chuté à un plus bas de 5 ans contre l’euro https://t.co/wLcBoMj8E4 pic.twitter.com/KkRYcSlHE6

– Bloomberg (@business) 5 Octobre 2016

Le Professeur Waltraud Schelkle, économiste à la London School of Economics a déclaré à Sputnik à propos de la baisse et ce que cela pourrait amener à.

Le Professeur Schelkle a dit qu’elle a été surprise que le marché ait pensé que le FTSE 100 était une chose positive, étant donné que la baisse de la valeur de la livre pourrait conduire à d’autres problèmes.

« Les points positifs sont clairs; nous aurons moins de concurrence dans les importations et des exportations plus fortes dans les biens et services. Mais vous devez compenser deux choses, l’avenir d’un Brexit dur signifie que certaines exportations et les investisseurs directs étrangers qui utilisent la Grande-Bretagne comme une passerelle dans l’UE seront relocalisés, et le gouvernement japonais l’a déjà dit. Goldman Sachs a dit qu’ils vont déménager. Les points négatifs ne sont pas sans importance, comme toujours, les marchés voient le court terme et voient l’exportation et l’importation comme l’emportant sur les négatifs », a déclaré le Professeur Schelkle Spoutnik.

Selon le professeur Schelkle, dans le long terme, le Royaume-Uni verra plus les négatifs ensuite les positifs, en particulier au cours des 10 prochaines années alors que le pays connaîtra des pertes financières. La raison pour laquelle nous voyons une telle baisse de la valeur de la livre, est très certainement la baisse vers le bas du Brexit, a-t-elle dit:

« Oui, à cause du Brexit la livre a chuté, mais la livre a été surévaluée et cela avait à faire avec la Grande-Bretagne ayant été le centre financier de l’union, qu’il n’en fait plus partie. Comme ces services financiers prennent un coup, je pense que Londres va rester un centre financier international. »

Donc, il y a quelque chose que les consommateurs et les entreprises peuvent faire pour aider à la forte baisse de la valeur de la livre?

En bref, non. Les consommateurs auront peu d’influence, cependant, les entreprises peuvent réellement bénéficier de la livre plus faible. Toutefois, les importations seront plus chères affectant ainsi les poches des consommateurs. Le professeur Schelkle indique qu’il peut être préférable de planifier des vacances l’année prochaine au Royaume-Uni, par opposition à voler plus loin.

Ce sera aussi l’occasion pour le gouvernement et la Banque d’Angleterre d’établir clairement les responsabilités pour aller de l’avant qui aideront le pays.

« Le Trésor et la Banque d’Angleterre doivent faciliter cet effet, augmenter les taux d’intérêt pour un impact inflationniste et ceux-ci seront répercutés sur les prix intérieurs et les prix à l’importation augmenteront. Cela signifie que la politique fiscale doit s’alléger un peu pour ne pas tuer le faiblesse de l’économie « , a déclaré le professeur Schelkle Sputnik.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :