A la Une

L’explosion de la voiture piégée fissure une station de l’armée turque, tuant 17 (ou 18)

© AP Photo/ IHA

L’explosion d’une voiture piégée a fait 17 morts dont huit civils dans le sud-est de la Turquie, selon les médias locaux qui l’ont annoncé ce dimanche.

Le gouverneur de la localité Cuneyit Orhan Toprak a expliqué que l’explosion d’une bombe dans une voiture aurait été menée par le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), laissant sur le carreau neuf militaires et huit civils tués dans le district de Semdinli de la province de Hakkari, dans le sud de la Turquie.

La gouverneur a confirmé dans une déclaration sur NTV diffuseur que « l’Attaque terroriste à Semdinli a entraîné la mort de 17 personnes, dont neuf militaires et fait en plus 27 blessées ».

Parmi les victimes se trouvent neuf soldats et huit civils tués dans cette explosion près d’un poste militaire à Semdinli, dans le sud-est de la Turquie.

Après que le Pkk ait attaqué #Şemdinli QG militaire de nombreuses victimes, Province Hakkari #Turquie pic.twitter.com/vNT0jNqdzP

  – Mami AL (@Kanimase) 9 октября 2016 г.

 Plus tôt dans la journée, les médias locaux ont rapporté que six soldats turcs ont été tués et sept autres blessés à la suite de l’explosion.

Les forces de sécurité turques ont à plusieurs reprises mené des opérations contre les membres du Parti travailleurs du Kurdistan (PKK) interdit par Ankara dans la province de Hakkari.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Turquie : l’explosion d’une bombe près d’une gendarmerie fait 18 morts et 27 blessés

57fa403cc46188f34c8b459c

© Capture d’écran Google Map

Dix soldats et huit civils ont trouvé la mort après l’explosion d’une voiture piégée au sud est de la Turquie, à Semdinli, ville où les combats entre les forces turques et les militants kurdes font rage.

Ce qui devait être un contrôle de routine à un check point à 20 kilomètres du centre ville a tournée au drame. Dimanche 9 octobre, dans la matinée, l’explosion d’une voiture piégée devant un poste de gendarmerie a fait de nombreuses victimes, tant civiles que militaires.

Dix soldats et huit civils ont ainsi perdu la vie suite à cet attentat, pour le moment non revendiqué. Pour l’état major cela ne fait pas de doute, le PKK est forcément impliqué.

Selon la chaîne d’information locale NTV, il n’est par ailleurs pas encore clair si la bombe a explosé après qu’un kamikaze l’ait activée, ou si elle a été déclenchée à distance.

Située sur une zone montagneuse à la frontière avec l’Iran et l’Irak, Semdinli est régulièrement le théâtre d’affrontements entre les forces armées et les indépendantistes kurdes. Le bilan des attentats est lourd depuis un an pour Ankara, car depuis des mois, des centaines de personnes ont perdu la vie à cause d’attentats imputés tantôt à Daesh, tantot au PKK. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :