A la Une

EXCLUSIF de RT: les films de l’équipe à Alep avec les drapeaux d’ISIS & Al-Nusra implantés sur la ligne de front (VIDEO)

Les snipers d’ISIS et Al-Nusra tirent délibérément sur des civils qui tentaient de fuir la zone d’Alep orientale tenue par les islamistes, ne laissant personne partir, les résidents locaux l’ont dit à Murad Gazdiev de RT. Une équipe de RT a été en première ligne dans la ville assiégée et a ramené le tableau sombre de ce qu’il faut pour y vivre.

Alep, autrefois la deuxième plus grande ville de Syrie avec une économie en plein essor, est maintenant l’endroit le plus défavorable avec le pire endroit frappé dans le pays par le déchirement de la guerre. Il est divisé [en deux zones réparties] entre les forces gouvernementales et les groupes terroristes, incluant l’État islamique (IS, anciennement ISIS / ISIL) et le Front Al-Nusra, une filiale d’Al-Qaïda.

Une vidéo exclusive tirée par une équipe de RT à partir de l’intérieur d’un avant-poste fortifié de l’Armée syrienne – avec des sacs de sable et des briques – nous permet de jeter un coup d’œil de très près sur la partie orientale d’Alep contrôlée par les islamistes. Notamment, deux drapeaux noirs portant à la fois des sigles IS et Front Al-Nusra transportés par avion.

Les militants n’ont laissé personne sortir d’Alep orientale traversant un no-man land de 300 mètres, ont dit les résidents locaux Murad Gazdiev de RT.

«Il y a beaucoup de routes ouvertes permettant aux civils de notre côté de fuir, et certaines personnes ne parviennent pas de s’échapper», a déclaré un homme, apparemment un membre de l’armée syrienne. « Mais les rebelles snipers tirent sur [les civils] quand ils les voient. Ils ne permettent pas aux civils de quitter [les lieux] ».

Il a ajouté que les islamistes ont précédemment admis aux civils de quitter l’est d’Alep pour visiter des parents, mais les choses ont changé rapidement – maintenant les militants ouvrent le feu sur tout homme essayant d’utiliser le passage.

Bien qu’il puisse faire la lumière sur ce qu’est la vie dans ce que ressemble la partie d’Alep contrôlée par les terroristes, il montre aussi que les civils ne se sentent pas en sécurité même de l’autre côté de la ligne séparant les parties en conflit.

L’Ouest d’Alep, récemment libéré par les forces armées et de sécurité syriennes, est considéré comme relativement calme. Mais même là, les gens évitent de marcher le long des rues observées par des snipers islamistes et apparemment disent à leurs enfants de se tenir plus près des murs des bâtiments.

« Se déplacer pour nous est très difficile, » a dit un résident d’Alep à l’équipe de RT. « Nous devons utiliser les ruelles, de côté et les trous dans les murs. Nous ne pouvons pas utiliser les rues, nous ne pouvons même pas envoyer les enfants à l’école. « 

Le secret des frappes sur Assad sont de retour sur la table des États-Unis pour empêcher la «chute d’Alep» – Reportage

Les bâtiments résidentiels dans l’ouest d’Alep, apparemment touchés par des armes légères et des tirs d’artillerie, ont des fenêtres en couches avec des briques ou recouverts de contreplaqués – un rappel clair que personne n’est à l’abri d’être tué ou blessé par des terroristes.

RT a demandé à plusieurs fonctionnaires du Comité international de la Croix-Rouge, y compris le chef de la communication publique Sébastien Carliez et agent PR Krista Armstrong au Moyen-Orient, de commenter sur la situation humanitaire à Alep.

Deux autres organisations humanitaires, Médecins Sans Frontières (MSF) et Human Rights Watch ont également été contactés pour commenter.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :