A la Une

Poutine: la Russie et la Turquie appellent de toute urgence à la fin de l’effusion de sang en Syrie

Le président russe Vladimir Poutine (L) parle au cours d’une conférence de presse conjointe avec son homologue turc Tayyip Erdogan issue de leur rencontre à Istanbul, en Turquie, le 10 Octobre, 2016. © Osman Orsal / Reuters

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan ont exhorté rapidement la fin de l’effusion de sang dans la guerre qui déchire la Syrie, après des entretiens entre les deux dirigeants à Istanbul lundi.

« A la fois la Russie et la Turquie se lèvent pour la première cessation de l’effusion de sang en Syrie. En Russie, nous pensons que le passage à un règlement politique doit se faire le plus tôt possible. Nous supposons que tout le monde, qui veut la paix, devrait soutenir cette proposition », a déclaré M. Poutine.

Selon Poutine, Moscou et Ankara ont soutenu la proposition de l’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie Staffan de Mistura, en ce qui concerne le retrait des militants d’Alep.

«Ensemble avec le président turc, nous avons convenu de tout faire pour soutenir l’initiative de Mistura sur le retrait des unités militaires, qui refusent de déposer les armes, d’Alep, afin de mettre fin à la violence», a-t-il dit.

Le président russe a déclaré que lui et Erdogan avait accepté de renforcer les contacts entre les forces armées des [deux] pays et les agences de renseignement.

Il a ajouté que Moscou est prêt à développer à grande échelle la coopération militaro-technique avec Ankara et les deux côtés sont entrain d’étudier divers projets.

L’opération militaire turque en Syrie et les moyens de coopérer pour la fourniture d’une aide aux civils dans la ville d’Alep ont été discutées au cours des pourparlers à Istanbul lundi, a déclaré M. Erdogan.

Les militaires russes et turcs, ainsi que les services de renseignement et des diplomates des deux pays, continueront à travailler ensemble sur la fourniture de l’aide humanitaire en Syrie, a-t-il ajouté.

« Nous avons vraiment discuté de la question syrienne. Nous avons parlé de l’opération [turque] Bouclier de l’Euphrate et évalué les moyens que nous nous permettent de coopérer dans ce sens. Nous avons spécifiquement parlé de quelle stratégie nous pouvons choisir afin d’aider, d’un point de vue humanitaire, les habitants qui se trouvent dans une situation désastreuse, en particulier à Alep », a déclaré Erdogan.

«Nous avons une position commune [avec la Turquie] en ce qui concerne ce qui doit être fait pour fournir une aide humanitaire à Alep. La question est de veiller à la sécurité pour les livraisons de cette cargaison », a déclaré M. Poutine.

Au cours des entretiens, les deux dirigeants ont convenu d’ »accélérer les travaux » sur la construction de ces projets communs vitaux comme le gazoduc Turkish Stream et la centrale nucléaire d’Akkuyu, a dit le président turc.

Avant que les deux dirigeants aient abordé les médias, un accord intergouvernemental sur le gazoduc Stream turc a été signé en leur présence.

En ce qui concerne la signature de l’accord du pipeline Turkish Stream, Poutine a déclaré que Moscou et Ankara vont de l’avant avec des plans pour créer un pôle majeur de l’énergie en Turquie.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

1 Trackback / Pingback

  1. Poutine: la Russie et la Turquie appellent de toute urgence à la fin de l’effusion de sang en Syrie | Réseau International

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :