A la Une

Menaces de cyberattaques US contre la Russie: inédit selon Moscou

© Fotolia/ Pavel Ignatov

Les menaces de la Maison Blanche de «punir la Russie» en déclenchant contre elle des cyberattaques sont sans précédent car elles ont été proférées au niveau du vice-président, estime un porte-parole du président russe.

L’imprévisibilité et l’agressivité des États-Unis ne cessent de croître et leurs menaces de lancer des attaques cybernétiques contre la Russie sont inédites, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov commentant les déclarations des États-Unis sur d’éventuelles cyberattaques.

« Nous allons prendre des précautions. Le fait est que l’imprévisibilité et l’agressivité des États-Unis vont grandissant, ces menaces à l’égard de la Russie sont inédites, car elles ont été proférées au niveau du vice-président américain », a indiqué M. Peskov.

« Bien sûr, sur fonds d’une telle ligne, nous sommes obligés de prendre des mesures visant à protéger nos intérêts et réduire au minimum nos risques », a poursuit le porte-parole du président russe.

Selon lui, cette imprévisibilité des autorités américaines est dangereuse pour le monde entier.

Vendredi, le vice-président américain Joe Biden a prévenu que la réponse des États-Unis aux cyberattaques dont ils accusent Moscou sans apporter de preuves serait très efficace et inattendue.

« Nous envoyons un signal (au président russe Vladimir Poutine, ndlr) », a répondu le vice-président, tout sourire, à la question d’un journaliste de NBC concernant l’absence d’une réponse américaine aux attaques des hackers « russes ». NBC communique également, se référant à des sources bien informées au sein du renseignement américain, que la CIA préparait une attaque « punitive » sans précédent contre la Russie, sur l’ordre de l’administration américaine. Les détails de cette attaque n’ont pas été divulgués, mais la CIA, selon les sources, aurait commencé à « choisir des cibles et à mener d’autres préparatifs ».

Source : Sputniknews

Notre commentaire

Si tel est le cas, il apparaitrait que Biden n’a pas besoin de preuves concrètes pour prendre des décisions lourdes de conséquences. Les Etats-Unis agissent donc en fonction de l’état des convictions ou des besoins de leurs autorités. Or une action juste a besoin de preuves probantes et justificatives, sans lesquelles elle devient Hors-la-Loi.

MIRASTNEWS

Biden promet une réponse aux cyberattaques russes

1026045825

© AP Photo/ Steven Senne

Le vice-président américain Joe Biden prévient que la réponse des États-Unis aux cyberattaques dont ils accusent Moscou sera très efficace et inattendue.

« Nous envoyons un signal (au président russe Vladimir Poutine, ndlr) », a répondu le vice-président, tout sourire, à la question d’un journaliste de NBC concernant l’absence d’une réponse américaine aux attaques des hackers « russes ».

 « Nous avons les possibilités pour le faire et un signal sera donné. Il (Poutine) l’apprendra et ce sera le moment que nous choisirons ainsi que les circonstances qui produiront le plus grand effet », a déclaré M. Biden dans un entretien à la chaîne de télévision NBC et dont la version intégrale sera diffusée dimanche.

Il a ajouté que la Russie était incapable « d’influer radicalement sur les élections (présidentielles) aux États-Unis.

NBC communique également, se référant à des sources bien informées au sein du renseignement américain, que la CIA préparait une attaque « punitive » sans précédent contre la Russie, sur l’ordre de l’administration américaine. Les détails de cette attaque n’ont pas été divulgués, mais la CIA aurait commencé à « choisir des cibles et mener d’autres préparatifs ».

Il y a une semaine, le Département de la sécurité intérieure des États-Unis et le directeur du renseignement national ont diffusé une déclaration dans laquelle ils ont accusé la Russie de tentative d’influer sur les résultats des élections américaines par le biais de cyberattaques. Les services secrets des États-Unis ont déjà plusieurs fois accusé la Russie de telles tentatives, insinuant que la Russie soutenait la candidature de Donald Trump.

Le porte-parole du président de Russie Dmitri Peskov a qualifié ces accusations d’absolument gratuites. La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a, elle aussi, déclaré que les services secrets américains n’avaient fourni aucune preuve étayant leurs accusations.

Source : Sputniknews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :