A la Une

«Plus Ferme et Plus Fort»: la Corée du Sud, les Etats-Unis veulent améliorer la Défense contre «Pyongyang»

© Flickr/ all_usernames_are_taken

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont convenu de renforcer leurs mesures de défense de préparation contre les provocations du Nord, lors d’une réunion annuelle du Comité militaire (MCM) jeudi à Washington.

Le Président du US Joint Chiefs of Staff (JCS), le Gen. Joseph F. Dunford, a accueilli le 41ème MCM au Pentagone le 13 Octobre. L’homologue sud-coréen de Dunford, le général Lee Sun-jin a assisté à la réunion avec une délégation qui comprenait Navy Rear Adm. Chung An Ho, directeur en chef intérimaire de la planification stratégique au JCS.

Depuis plusieurs années, le MCM a été réalisé par l’intermédiaire de la vidéoconférence, et c’est pour la première fois depuis 2010 que les alliés se sont rencontrés face-à-face pour analyser la situation de la sécurité dans la péninsule coréenne. Les deux chefs militaires ont critiqué les provocations de Pyongyang, en disant qu’elles sont une grave menace pour la paix et la stabilité, non seulement dans la région mais dans le monde.

Selon le communiqué de presse JCS de la Corée du Sud, le général Lee a souligné que les deux pays poursuivront leur coopération dans le but de répondre efficacement aux menaces nucléaires et de missiles nord-coréens. Le travail bilatéral comprendra l’amélioration des capacités de la défense antimissile avant le déploiement de la batterie de la Zone de Défense Haute Altitude Maximale (Terminal High Altitude Area Defense) (THAAD).

« Le général Lee a également déclaré qu’il est essentiel de renforcer le système bilatéral d’assistance mutuelle contre le développement de missiles balistiques du Nord lancés par sous-marins. » Indique le communiqué.

Selon une déclaration faite par le Pentagone, le général Dunford a affirmé que malgré la menace en provenance de la Corée du Nord, les États-Unis sont déterminés à défendre leur partenaire en Asie et que l’alliance entre les Etats-Unis et la Corée du Sud va continuer de croître « plus ferme et plus fort ».

Les observateurs ont noté que les deux chefs militaires auraient discuté de l’envoi éventuel d’un destroyer américain Aegis équipé d’intercepteurs Missiles-3 (SM-3) standards à la péninsule et le déploiement supplémentaire de missiles Patriot.

En Juillet, les deux pays ont convenu de déployer le système anti-missile dans le comté Seongju d’ici la fin de l’année prochaine à titre de précaution contre la Corée du Nord, après ses récents essais de missiles balistiques et deux essais nucléaires puissants au cours de la dernière année en dépit d’avertissement par la Communauté internationale.

La Chine et la Russie sont toutes les deux opposées au déploiement de THAAD, en faisant valoir que le système pourrait être appliqué au-delà de la dissuasion sur la Corée du Nord et porte atteinte aux intérêts chinois et russes dans la région.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :