A la Une

Bloomberg: la Russie et la Chine créent un centre de pouvoir alternatif aux États-Unis

Vitaliy Ankov / Reuters

La coopération entre Moscou et Pékin va au-delà domaine diplomatique et militaire, disent les grands médias américains.

Ces derniers mois, la Russie et la Chine ont renforcé leur coopération dans le domaine de la sécurité, et accepté de contenir les États-Unis, rapporte Bloomberg.

En Septembre dernier, ces deux puissances ont tenu leurs premières manœuvres navales conjointes dans la mer de Chine du Sud, elles ont également trouvé un point d’intersection dans le domaine diplomatique et condamné les plans de Washington de déployer son système de défense antimissile en Corée sud.

« Le fait que les deux pays aient commencé à travailler ensemble dans le domaine militaire est très grave. La menace du système de défense antimissile des États-Unis a poussé la Chine à coopérer avec la Russie. La politique Moscou et Pékin est de dissuader Washington « , a déclaré le chercheur à l’Institut de l’Extrême-Orient de l’Académie des sciences de Russie, Vasily Kashin.

Les progrès des relations russo-chinoises coïncident avec la détérioration des relations des deux pays avec les Etats-Unis. Le géant asiatique, soutenu par Moscou, a commencé à contester la domination militaire que Washington est détenait depuis des décennies dans la région Asie-Pacifique.

« Une relation basée sur la confiance et le soutien mutuel »

Pendant ce temps, la semaine dernière Pékin « a soutenu le projet de résolution de l’ONU », présenté par la Russie. La Chine « s’est abstenue lors du vote sur le projet » présenté par la France et l’Espagne, qui aurait pu servir à « protéger et couvrir les terroristes du Front Al-Nusra et leur capacité à se réorganiser », selon le le ministère russe des Affaires étrangères.

En outre, selon le président russe Vladimir Poutine, au cours des dernières décennies entre la Russie et la Chine, cela a été une «relation unique, basée sur la confiance et le soutien mutuel. » Pékin à son tour, a noté que les deux pays partagent une approche commune sur les questions internationales clés, y compris la Syrie et l’Afghanistan « .

Mais les signes de cette coopération ont été exacerbés au-delà de la scène diplomatique, dit Bloomberg: la Russie en Juin dernier est devenue le plus grand fournisseur de pétrole du géant asiatique. Les statistiques douanières chinoises ont augmenté de 3,6% dans le volume des échanges bilatéraux au cours du premier trimestre 2016, comparativement à la période correspondante l’an dernier.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :