A la Une

Un déraillement d’un train au Cameroun tue au moins 55, blesse 600 [personnes](vidéo)

© REUTERS/ /Mahamat Mazou Aboubakar

Le ministre des Transports du Cameroun Edgar Alain Mebe Ngo’o a dit qu’au moins 53 personnes ont été tuées, 300 autres blessées, dans un déraillement de train.

«Il y avait un grand bruit. Je regardai en arrière et les wagons derrière nous ont quitté les rails et ont commencé à rouler de plus et plus. Il y avait beaucoup de fumée», a déclaré un journaliste de Reuters qui était à bord du train.

– Frank Tamoufe (@cingeynews) 21 Octobre 2016

Le train de passagers surpeuplé voyageait entre la capitale Yaoundé et Douala. L’accident a eu lieu juste en dehors de la ville de Eseka. Alors que le train est destiné à transporter 600 personnes, les responsables ferroviaires disent que 1.300 passagers étaient à bord au moment de l’accident.

L’effondrement d’un pont sur l’une des principales autoroutes du pays d’Afrique centrale a forcé plus de voyageurs sur [à prendre] le train.

« Les secouristes sont arrivés et ils tirent des corps du wagon. J’ai déjà compté environ 40 organismes [humains] qu’ils ont enlevés, mais je ne peux pas confirmer si ils sont morts ou blessés, » a dit une passagère identifiée comme Rachelle Paden.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

cameroun-accident-train

Source:Tchatagne Yonso‎ / Facebook

Cameroun : 53 morts dans le déraillement d’un train de voyageurs

580a766fc46188de688b468b

© Global News ‏@ofirzarfatinews

Cinquante-trois personnes ont péri au Cameroun dans le déraillement d’un train de voyageurs reliant Yaoundé à la ville portuaire de Douala, a annoncé la radio-télévision d’Etat (CRTV).

Un train, bondé en raison de l’interruption du trafic routier entre les deux villes due à l’effondrement d’un pont, a déraillé un peu avant la ville d’Eseka (centre), a annoncé le ministre camerounais des Transports, Edgar Alain Mebe Ngo’o, faisant état de «dégâts importants, humains et matériels».

53 personnes ont ainsi trouvé la mort dans cet accident.

«On dénombre également plus de 300 blessés», a ajouté la radio d’Etat. «Le pronostic vital de certains blessés est très engagé (…) Les causes de l’accident ne sont pas encore élucidées».

Ce déraillement a fortement perturbé la circulation sur la voie ferrée, a précisé la radio.

«Les équipes d’intervention et de sécurité sont mobilisées», a assuré de son côté la société chargée du transport ferroviaire, Camrail.

Dans la nuit du 20 au 21 octobre, un pont routier s’est effondré sous l’effet de la pluie, paralysant la circulation sur la route reliant Yaoundé à Douala.

Lire aussi : Cameroun : dix tués dans un attentat-suicide dans l’Extrême-Nord

Les voyageurs se sont rabattus en masse le matin du 21 octobre vers les gares de Douala et de Yaoundé, nombre d’entre eux n’ayant pas les moyens de prendre l’avion.

La route a été coupée dans les deux sens au niveau de Matomb, à 68 km de Yaoundé, à la suite de l’«effondrement d’une buse métallique sur la RN3 (route nationale numéro 3)», selon le ministère des Travaux publics.

La route reliant le port de Douala, capitale économique, à Yaoundé est l’une des plus importantes du pays par la densité du trafic. Les échanges vers le Tchad et la Centrafrique transitent aussi par cet axe, par ailleurs l’un des plus dangereux du Cameroun en termes d’accidents.

Source: RT France

Cameroun : 55 morts et près de 600 blessés dans le déraillement d’un train de voyageurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :