A la Une

L’opposition dirigée par le Congrès du Venezuela envisage de porter le Président Maduro vers un procès

Le président Nicolas Maduro du Venezuela parle au cours du 23e Congrès mondial de l’énergie à Istanbul, Turquie, le 10 Octobre 2016. (Photo: AFP)

L’Assemblée nationale du Venezuela a promis de poursuivre Nicolas Maduro pour ce qu’il décrit comme «la violation de la démocratie» après que les responsables électoraux aient suspendu une campagne de rappel référendaire que les partis d’opposition avaient monté contre le leader du pays sud-américain.

« C’est un procès politique et juridique contre le président Nicolas Maduro pour voir quelle est la responsabilité qu’il a dans la rupture constitutionnelle qui a brisé la démocratie, les droits de l’homme, et l’avenir du pays », a déclaré le député de l’opposition Julio Borges lors d’une session spéciale du Congrès le dimanche.

Le Conseil national électoral a annoncé dans une déclaration tardive le 20 Octobre qu’il mettait un terme au plébiscite mené par l’opposition contre Maduro âgé de 53 ans, après que quatre tribunaux d’État ait appelé le processus de collecte de signatures de frauduleuse.

La mesure a mis fin à la tentative du mouvement d’opposition de mettre fin à 17 ans de régime socialiste au Venezuela.

Les adversaires du gouvernement soutiennent que la suspension de leurs efforts pour mettre en scène un plébiscite contre Maduro montre que le Venezuela a abandonné la démocratie.

La semaine dernière, le conseil électoral a déclaré qu’un vote de rappel contre Maduro n’a pas pu avoir lieu cette année, et que «l’événement pourrait avoir lieu au milieu du premier trimestre de 2017. »

e4c91652-8c93-4cc7-835f-2ebb37a46a45

Un groupe de femmes de l’opposition de prend part à une manifestation à Caracas, Venezuela, le 13 Octobre 2016. (Photo: AFP)

L’opposition doit maintenant recueillir des signatures de 20 pour cent de tous les électeurs inscrits lors de la campagne de pétition nationale mercredi, dans le but de déclencher le référendum en 2017.

Il a exhorté les Vénézuéliens à descendre dans la rue le même jour dans un rassemblement de protestations baptisé «La reprise du Venezuela» pour maintenir la campagne pour le référendum.

La coalition de l’opposition accuse « les tactiques dictatoriales » de Maduro pour l’effondrement économique drastique du pays, l’hyperinflation et les pénuries aiguës de nourriture et de médicaments.

Le président socialiste, en retour, rejette ces accusations, affirmant que l’opposition, parrainé par les Etats-Unis, a lancé une guerre économique contre le pays dans une tentative de déclencher un coup d’État.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source :Press TV

Notre commentaire

C’est à croire que les oppositions de droite en Amérique Latine savent d’avance que leur accès au pouvoir par les urnes est improbable pour l’instant et pendant de longues périodes et donc attendre les échéances électorales normales, signifie pour elles l’échec programmé au regard de leurs programmes de société souvent étriqués, asphyxiants et ruineux avec l’austérité et les privilèges pour des nantis. C’est la raison pour laquelle elles optent souvent pour des coups d’Etat téléguidés, voilés et maquillés.

MIRASTNEWS

Le Parlement vénézuélien va débattre du « Coup d’Etat» Maduro le mardi

1037737825

Le parlement  dominé par l’opposition au Venezuela a accepté de se retrouver mardi pour un débat spécial sur la constitutionnalité du «coup d’Etat» du président Nicolas Maduro contre la démocratie.

MEXICO CITY – Le législateur a dévoilé les conclusions de la session de dimanche où il a accepté de « lancer un processus visant à déterminer la situation constitutionnelle autour de la présidence de la République et de convoquer une session extraordinaire de l’Assemblée nationale le 25 Octobre pour évaluer et prendre une décision. »

Julio Borges, un député de l’opposition, a qualifié la décision du gouvernement de bloquer un référendum révocatoire contre le président comme un «coup d’Etat».

Une pétition pour recueillir des signatures pour le rappel a été arrêtée la semaine dernière sur des irrégularités présumées. L’opposition souhaite que le référendum aura lieu avant le 10 Janvier prochain pour éviter que le vice-président Jorge Arreaza succède à Maduro.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :