A la Une

Drone Suicide? L’Iran présente l’amphibie UAV d’attaque

Une image de document publiée le 26 Octobre 2016 par l’agence de nouvelles Tasnim montre ce que les Gardiens d’élite de la Révolution  de l’Iran dénomment comme «drone suicide» et capable de fournir des explosifs pour faire sauter des cibles en mer et sur terre, dans la capitale iranienne Téhéran. © nouvelles Tasnim / AFP

L’Iran a dévoilé un nouveau drone qui aurait été conçu pour des missions suicides contre des cibles furtives à la fois terrestres et maritimes. Il est le deuxième drone à être présenté par la République islamique ce mois-ci.

Les Gardiens de la révolution iranienne ont annoncé qu’ils ont développé un « drone suicide » conçu pour transporter des explosifs pour faire sauter des objectifs basés sur la terre et sur la mer, a rapporté l’agence de Nouvelles Tasnim, avant de prendre vers le bas l’article.

     IRGC Navy dévoile un nouveau drone suicide. https://t.co/MWK3eWljLBpic.twitter.com/KBipHI7jlM

     – Projet Iran FDD (@FDD_Iran) 26 Octobre 2016

Conçu pour être utilisé principalement pour la surveillance maritime, le drone peut aussi transporter des missiles en plus de «lourdes charges d’explosifs pour des missions de combat pour lancer des attaques suicides», a déclaré Tasnim, selon les rapports des médias.

EN SAVOIR PLUS: La Russie développe le drone kamikaze qui frappe les cibles et détone – Rapport

Le nouveau matériel militaire est dit être capable de voler à très basse altitude pour éviter la détection, descendre à seulement deux pieds (un demi-mètre) ci-dessus de l’eau. Cependant, il peut aussi être déployé aussi haut que 900 mètres (3000 pieds) à une vitesse d’environ 250 kilomètres par heure (160 mph).

«Voler à une vitesse de croisière élevée près de la surface de l’eau, l’aéronef peut entrer en collision avec la cible et la détruire, que ce soit un navire ou un centre de commandement à terre», souligne le communiqué.

En plus de ses capacités de destruction, le drone a également un appareil militaire de pointe à sa disposition, qui peut être utilisé dans la nuit et dans des conditions humides de la mer. Propulsé par deux petites hélices, il a une portée de 1.000 kilomètres (620 miles) et un temps de vol de quatre heures.

Plus tôt ce mois-ci, les Gardiens de la Révolution ont annoncé qu’elle [la République islamique] avait cloné un drone d’attaque fabriqué aux Etats-Unis. La production du drone Saegheh (Thunderbolt) consistait à utiliser l’ingénierie inverse d’un drone Sentinel RQ-170 de la Central Intelligence Agency (CIA) des Etats-Unis qui a été capturé en Décembre 2011. Le drone iranien a comme annoncé une grande endurance et peut transporter une charge utile de quatre bombes à puce guidées.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :