A la Une

«Déchirantes même pour Alep»: RT visite l’hôpital après des bombardements terroristes (VIDEO GRAPHIC)

© / RT

Une équipe RT a été témoin des images déchirantes quand elle a visité l’hôpital en Syrie, où les blessés et les corps des victimes ont été pris après le bombardement mortel de l’ouest d’Alep par les terroristes le vendredi.

« Certaines des choses que nous avons vues étaient déchirantes même selon les normes d’Alep, » a rapporté Murad Gazdiev de RT à partir de la ville syrienne, qui reste divisée entre les forces gouvernementales et les militants.

« Un homme, lui-même blessé par des éclats d’obus, a été accroupi, bascule en arrière, serrant son fils de deux ans, qui avait été tué et a été enveloppé dans des couvertures, » a-t-il dit.

«Nous avons vu quatre enfants blottis et pleurant sur le cadavre de leur mère. Il criait et criait dans les couloirs», a ajouté Gazdiev.

Il a indiqué que les installations médicales dans la ville ont été rapidement inondées par les victimes et l’hôpital universitaire d’Alep était si bondé, il était difficile pour l’équipage de RT de se déplacer.

«Les ambulanciers ont précipité les nouveaux arrivants à la salle d’urgence où ils ont dû attendre les médecins de finir avec les patients déjà là », a déclaré Gazdiev.

Six civils, dont un enfant de deux ans, ont été tués et 75 ont été blessés dans le bombardement du quartier Bustan al-Qasr.

« Jabhat al-Nusra, la filiale d’Al-Qaïda en Syrie, a lancé une attaque de grande envergure contre l’armée syrienne, juste après minuit, dans une tentative apparente d’établir des liens avec les islamistes en dehors de la ville », a déclaré Gazdiev.

« Les murs, les fenêtres, le sol de l’hôtel où nous étions entrain de séjourner, ont été secoué pendant des heures et des heures » étant donné que les terroristes ont jeté tout ce qu’ils avaient sur les forces du gouvernement syrien, a-t-il ajouté. « Il y avait des hurlements inimitables de roquettes d’artillerie, des séries d’explosions de mortier, des explosions beaucoup plus lourdes causées par des bombes à cartouche de gaz. »

Les militants « ont utilisé le moratoire sur les vols de combat russes et syriens  » et ont tenté de s’échapper de l’est d’Alep, a déclaré vendredi le chef des opérations à l’état-major général russe, le lieutenant-général Sergey Rudskoy.

EN SAVOIR PLUS: 6 enfants tués, plus d’une dizaine de blessés dans les bombardements rebelles de l’école d’Alep (VIDEO)

L’attaque a été menée avec le soutien de 20 chars et 15 véhicules blindés de transport (APC), accompagné par le feu nourri des lance-roquettes et de l’artillerie. L’offensive a été repoussée par les forces syriennes, avec les terroristes perdant six chars et cinq TTB, a dit Rudskoy.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :