A la Une

Pyongyang menace de guerre (Encore une fois) si la guerre psychologique Près de la frontière continue

© REUTERS/ KCNA

La Corée du Nord a mis en garde son voisin du sud le 29 Octobre, en disant que si la Corée du Sud se cramponne à ses tactiques de guerre psychologique et ne renonce pas à l’idée d’ériger un grand écran électronique dans la zone démilitarisée (DMZ), les conséquences peuvent être horribles.

En Septembre, Séoul a annoncé qu’elle avait l’intention de faire sauter les citoyens nord-coréens vivant près de la frontière avec la propagande par le biais d’un affichage électronique implanté dans Cheorwon, province de Gangwon, dans la zone démilitarisée le long de la ligne de démarcation militaire (MDL). L’écran pourrait montrer les nouvelles nationales et internationales et même lire des vidéos de musique pop coréenne.

Selon Agence officielle du Nord (KCNA) Korean Central News l’installation de l’écran 10 par 18 mètres a débuté le 27 Octobre.

L’Armée populaire coréenne KCNA a déclaré que la Corée du Sud avait pour but d’aggraver une «confrontation extrême» déjà avec leur voisin et le pousse dans un «conflit militaire direct. » L’article a également averti que Pyongyang peut tirer une frappe directe visant la structure.

La Corée du Nord menace fréquemment la Corée du Sud et son allié, les Etats-Unis, de guerre.

La Corée du Sud a déjà intégré des émissions de haut-parleur dans sa stratégie psychologique de la guerre, y compris après que la Corée du Nord ait effectué son quatrième essai nucléaire en Janvier de cette année. Pyongyang a condamné la mesure, en disant qu’elle était «entrain de pousser la situation tendue dans les zones le long de la MDL à une phase imprévisible. » La Corée du Nord a également continué à tester une cinquième arme nucléaire en Septembre.

Un responsable du ministère de la défense sud-coréen a rejeté les accusations, en disant, tel que cité par Yonhapnews que Séoul délibérait encore si un affichage électronique devrait être ajouté à la campagne de guerre psychologique, mais « la décision finale n’a pas encore été prise. »

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :