A la Une

«Ceci est une trahison»: le serveur de messagerie de Clinton aurait été exposé à des pirates de 5 agences d’espionnage

La candidate démocrate à l’élection présidentielle des Etats-Unis Hillary Clinton © Mike Blake / Reuters

Comme le jour du scrutin approche, les accusations contre les deux candidats à la présidence des États-Unis sont de plus en plus brutales, avec Fox News les rapports du FBI estiment à cinq agences de renseignement étrangères qui ont réussi à pirater le serveur privé de messagerie de Hillary Clinton.

Selon le rapport, il y a 99 pour cent de chance pour que le serveur utilisé par la secrétaire d’État Clinton pour le travail dans les moyens de communication en violation des protocoles de sécurité ait été compromis. Les allégations ont été confirmées par le président du Comité de la sécurité intérieure Michael McCaul, qui a déclaré que le directeur du FBI James Comey lui avait parlé auparavant au sujet de l’exposition.

«Elle a exposé [les informations] à nos ennemis», a dit le représentant républicain du Texas sur « Fox & Friends » jeudi matin. « Nos adversaires ont cette information très sensible … À mon avis, tout à fait franchement, c’est trahison. »

McCaul a ajouté qu’il n’y a pas seulement des préoccupations au sujet du contenu des e-mails, mais aussi l’accès aux protocoles actuels de communication des programmes d’accès spéciaux utilisés sur les appareils électroniques émis par le gouvernement.

« Maintenant, les pays comme la Russie et la Chine et l’Iran ont les programmes les plus sensibles des États-Unis. Et le Président des États-Unis est entrain de communiquer avec eux, » a-t-il allégué. «Ils ne sont pas stupides. Ils peuvent comprendre cela aussi.»

McCaul a dit plus tôt qu’il a briefé le candidat républicain Donald Trump sur les questions de sécurité.

Auparavant le Directeur Comey a fait allusion à la possibilité que les nations étrangères ait piraté le serveur de Clinton, mais la candidate démocrate a repoussé [l’allégation], affirmant que le directeur du FBI, a été « entrain de spéculer. »

Les nouvelles accusations arrivent après que le FBI ait relancé une enquête sur l’utilisation du serveur privé de Clinton après avoir découvert des e-mails supplémentaires sur l’ordinateur portable de l’ancien représentant Anthony Weiner dans le cadre d’une enquête distincte. Les dispositifs électroniques de Weiner, ainsi que ceux qui appartiennent à sa femme, l’aide senior de Clinton Huma Abedin, qui ont été saisis au cours de l’investigation.

EN SAVOIR PLUS: le FBI Rouvre l’enquête Clinton puisque de nouveaux e-mails ont été trouvés – Comey

Après la bombe que l’investigation a été rouverte soit tombée la semaine dernière, certains démocrates ont accusé le directeur du FBI d’essayer d’influencer l’élection.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :