A la Une

La milice irakienne mène des «attaques de vengeance contre des civils» dans les banlieues de Mossoul

© AFP 2016/ BULENT KILIC

Les milices impliquées dans la bataille de Mossoul mènent des attaques de vengeance contre des hommes et des garçons de villages voisins soupçonnés de liens avec Daesh, selon Amnesty International. Radio Spoutnik a parlé avec Diana Eltahawy, chercheuse d’Amnesty en Irak, qui a dit que Bagdad devrait mettre fin à de telles violations.

« Les résultats des opérations précédentes montrent que les milices paramilitaires ont commis de très graves violations des droits de l’homme ainsi que des crimes de guerre dans leurs efforts pour reprendre les territoires de l’Etat islamique », a déclaré Eltahawy.

« Nous avons parlé à des centaines de personnes qui avaient des proches disparus, torturés et celles qui avaient été arbitrairement détenues », a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté que, malheureusement, il y avait des signes selon lesquels le même schéma d’abus était répété dans l’opération en cours.

« Nous demandons aux autorités irakiennes de mettre immédiatement un terme à cette situation et de veiller à ce que les civils soient protégés contre toute attaque de vengeance », a déclaré le chercheur.

Parlant à propos de pourquoi de telles attaques de revanche sont entrain de prendre place au milieu de tout le chaos, la chercheuse a déclaré que l’une des principales raisons de la répétition d’abus semblables est le fait que très peu de personnes, le cas échéant, ont été renvoyées à la justice et ont été punies pour des crimes qu’ils ont engagé et commis.

« Les autorités irakiennes doivent s’assurer que quiconque a commis des violations dans le passé soit retiré du service actif », a déclaré Eltahawy.

Elle a également parlé de la visite des camps de réfugiés près des villes où les autorités irakiennes ont récemment libéré des zones des djihadistes.

Selon elle, les villageois se plaignent de certaines milices ayant effectué des attaques de vengeance contre eux. Certains incidents incluent les villageois étant attachés à des capots de voitures et conduits aux alentours, battus avec des tiges de fer sur leurs visages et être enfermés dans des cages.

« L’armée irakienne a été remise sur certains prisonniers détenus illégalement par les milices. L’armée doit être beaucoup plus proactive pour s’assurer qu’aucune milice comme celle-ci n’a le pouvoir d’arrêter et d’interroger les gens », a déclaré Eltahawy.

Elle a également parlé de la responsabilité de ces milices envers le gouvernement et de la façon dont le gouvernement est très responsable des violations qui sont commises.

« Après la conclusion d’Amnesty International, le Premier ministre s’est engagé dans le passé à mener des enquêtes sur les cas de torture, de disparitions et de meurtres, mais nous devons encore prendre des mesures concrètes sur le terrain », a déclaré la chercheuse.

La chercheuse a également parlé de Mossoul et de l’opération en cours pour la libérer de Daesh.

« La principale préoccupation est que l’Etat islamique [Daesh] utilise les civils comme des boucliers humains. Nous avons entendu des témoignages de familles séparées parce que les combattants prennent des femmes et des enfants avec eux pour se protéger des frappes aériennes, il y a beaucoup d’histoires hargneuses de femmes et d’enfants tués dans un feu croisé « , a déclaré Eltahawy.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Notre commentaire

Tout cela est possible, donc regrettable et condamnable si vérifié. Cependant, il faudrait néanmoins faire attention que ce ne soit pas un coup monté préparé par les terroristes transformés subitement en miliciens, pour détourner l’attention et affaiblir le camp gouvernemental, pour ensuite empêcher la poursuite et la bonne marche des opérations s’apparentant aux astuces similaires se déroulant souvent en Syrie avant les faux cessez-le-feu. Heureusement cette fois-ci il ne s’agit pas de l’armée irakienne, mais des forces alliées qui l’accompagne dans ce combat. L’enquête doit être plus poussée pour confirmer ou infirmer les faits.

MIRASTNEWS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :