A la Une

Daech utilise du gaz moutarde et du chlore à Mossoul, Moscou dénonce le carnage médiéval organisé par la coalition US

© REUTERS/ Stringer

Daech utilise du gaz moutarde et du chlore à Mossoul

Alors que les combats font rage à Mossoul, les terroristes de Daech recourent à de l’ypérite, plus connue sous le nom de gaz moutarde, ainsi qu’à du chlore, pour empêcher les forces gouvernementales de reprendre la ville.

Les djihadistes de Daech ont utilisé du gaz moutarde (ypérite) et du chlore au cours des affrontements contre les troupes gouvernementales dans la ville irakienne de Mossoul, a signalé la chaîne Sky News Arabia citant une source au sein des forces de sécurité kurdes.

L’opération visant à libérer la ville de Mossoul, fief des terroristes de Daech en Irak depuis 2014, a commencé le 17 octobre dernier. Les combats sont menés par les forces armées, la police irakienne et des milices kurdes appuyées par l’aviation de la coalition dirigée par les États-Unis. Le 31 octobre, les forces spéciales irakiennes sont passées à l’offensive dans l’est de la ville.

En deux semaines d’opération, plus de 16 500 habitants ont dû quitter leurs foyers.

Source : Sputniknews

Moscou dénonce le «carnage médiéval» organisé par la coalition US à Mossoul

1028541642

© REUTERS/ Alaa Al-Marjani

La diplomatie russe affirme que la population civile est la première victime de l’opération menée à Mossoul par la coalition conduite par les Etats-Unis, et dénonce le blackout médiatique total entourant les événements.

Les actions de la coalition dirigée par les Etats-Unis à Mossoul sèment la mort parmi les civils, et ses membres n’ont mis au point aucun plan afin d’alléger leur douleur, estime la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

« L’opération anti-terroriste menée par les plus grandes puissances du XXIe siècle a dégénéré en carnage médiéval dont la première victime est la population civile », a-t-elle écrit sur sa page Facebook.

Les civils trouvent la mort suite aux tirs aussi bien des terroristes que des forces opposées, qui plus est la coalition n’a mis au point aucun plan de sauvetage comme des couloirs humanitaires ou un système d’évacuation de la population.

Qui plus est, la coalition a instauré un « blackout médiatique total ».

« Il n’y aucune clarté sur ce qui se passe : nous ne savons pas si les forces de la coalition avancent ou reculent, dans quelle mesure la tactique utilisée est efficace, quelles sont les pertes de la coalition, combien de sorties aériennes ont été réalisées et par qui ? », a-t-elle indiqué.

Et d’ajouter qu’on pourrait croire que l’ordre a été donné de supprimer toute couverture médiatique des opérations alliées.

L’offensive sur Mossoul engageant les militaires irakiens et les forces kurdes soutenus par l’aviation de la coalition a été lancée dans la nuit du 16 au 17 octobre. Selon l’Organisation internationale pour les migrations, en deux semaines de l’opération plus de 16 500 personnes ont dû quitter leur foyer.

Source : Sputniknews

‘Il est impossible d’éviter les morts de civils dans l’opération de Mossoul’ – Journaliste d’investigation

RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :