A la Une

Vidéo: Le gouvernement syrien « Guerre contre le terrorisme »(video)

Les forces gouvernementales syriennes ont repoussé l’attaque d’ISIS à Jubb Al-Jarrah, dans l’est de Homs, après une journée de combat lundi. Environ 40 terroristes avec 3 unités d’équipement militaire auraient participé à l’opération mais n’ont pas réussi à briser les défenses de l’armée syrienne.

Pendant ce temps, un convoi militaire d’ISIS a été détruit par l’armée de l’air arabe syrienne sur le chemin d’Alep où il s’est mis à renforcer les attaques sur la base aérienne Kuweires contrôlée par le gouvernement.

Un fait intéressant est que le groupe terroriste dispose de ressources pour mener des opérations contre l’armée syrienne dans la province d’Alep, malgré les efforts anti-ISIS des forces dirigées par la Turquie et les forces démocratiques syriennes (SDF) majoritairement kurdes dans la région.

La Turquie a mis en place une base militaire à Akhtarin dans la province d’Alep, selon les activistes des médias locaux. L’armée turque, les forces spéciales et les services de renseignement étendent leur présence dans le nord de la Syrie au milieu des affrontements entre les groupes militants pro-turcs et le SDF sur la possibilité de prendre à ISIS la ville clé d’al-Bab. Le 21 novembre, des forces kurdes ont attaqué des groupes militants pro-turcs à Sheikh Nasir et ont saisi le village. Plus tôt cette année, des rapports ont montré que les forces armées turques ont mis en place une base militaire au sud d’al-Rai.

Pendant que les forces du gouvernement syrien et les avions de guerre attaquent les militants soutenus par l’Occident dans la région de la ville d’Alep, les forces aérospatiales russes se concentrent sur les cibles militantes et les lignes d’approvisionnement dans la province d’Idlib, contrôlée en grande partie par Jabhat Fatah al-Sham (Jabhat al- La branche syrienne d’Al-Qaïda) et des groupes liés. Les lignes d’approvisionnement militantes le long de l’autoroute Alep-Hama attirent l’attention particulière des avions de guerre russes. Des sources locales rapportent que les Russes livrent environ 15 à 20 frappes aériennes dans la région tous les jours.

À leur tour, des médias [terroristes] pro-militants rapportent que des avions de guerre russes présumés continuent à bombarder des écoles et des hôpitaux dans la campagne d’Idlib et d’Alep. Selon l’Agence Step News, les frappes aériennes russes auraient touché une école dans le village de Has à Idlib le 20 novembre.

Si vous êtes capable, et si vous aimez notre contenu et approche, s’il vous plaît soutenir le projet. Notre travail ne serait pas possible sans votre aide: PayPal: southfront@list.ru ou via: http://southfront.org/donate/ ou via: https://www.patreon.com/southfront

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

La source originale de cet article est South Front

Copyright © South Front (Front Sud), South Front, 2016

Notre commentaire

Si les terroristes disent que les russes ont bombardé une école, c’est un mensonge, car eux-mêmes empêchent les civils de quitter la zone de guerre et pour cela leur tirent dessus, chaque fois qu’ils essaient de le faire. Souvent c’est une tactique mise en place pour que leur soit laissé un moment de répit pour s’organiser, se ravitailler et reprendre des forces.

MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :