A la Une

Media d’Israël: Trump Prépare Secrètement à ce que les Etats-Unis, la Russie et la Turquie se joignent pour l’Assaut contre Daesh

© AP Photo/ Alexander Zemlianichenko

Un site de renseignement militaire israélien affirme que le président élu des Etats-Unis, Donald Trump, avant de prêter serment à la Maison Blanche, gère déjà l’armée américaine et qu’il se prépare secrètement à un assaut commun contre Daesh avec la Russie et la Turquie.

Selon les sources de DEBKAfile à Washington, le lieutenant-général Michael Flynn, secrétaire général de Trump, «est secrètement en contact étroit avec le chef du Conseil de sécurité russe Nikolai Patrushev, ainsi que le président Tayyip Erdogan de la Turquie et le roi Abdullah de Jordanie. « 

Le site affirme que le groupe a engagé des discussions clandestines pour préparer une attaque combinée contre les bastions de Daesh en Irak et en Syrie, peu après que Trump ait prêté serment en janvier 2017.

« Leur plan d’opération impliquerait également les armées régulières de la Turquie, la Jordanie, l’Irak et les pays du Golfe Persique », a rapporté DEBKAfile.

Le porte-parole a également noté qu’une autre indication de la coopération potentielle est venue du président syrien Bashar al-Assad lui-même, dans une interview à la radio portugaise le 16 Novembre. Assad a déclaré: « [Si Trump] combat les terroristes, il est clair que nous aurons Avec les Russes, les Iraniens et de nombreux autres pays qui veulent vaincre les terroristes » un allié naturel.

« Bien qu’étant encore à un stade préliminaire, les négociations ont produit leur premier résultat tangible: Une avant-garde de la Force d’observation du désengagement (FNUOD)  des Nations Unies est arrivée sur le côté syrien du Golan », a rapporté le DEBKAfile. « Elle a pris la position à son camp précédent de la base Fawwar à 4km à l’est de Quneitra, qu’elle a évacué pendant les combats syriens. Le corps principal de la force, soit environ 1 000 soldats de l’ONU et 70 observateurs, devrait bientôt se charger de reconstituer l’ancienne zone démilitarisée qui a séparé Israël et la Syrie dans le cadre de l’accord d’armistice de 1974.

Le Wall Street Journal a également rapporté mercredi que Donald Trump Jr., le fils aîné du président élu, a tenu des discussions privées avec des diplomates, des hommes d’affaires et des politiciens au Ritz à Paris le mois dernier, l’un des principaux axes étant de trouver un moyen pour coopérer avec la Russie afin de mettre fin à la guerre en Syrie.

L’un des participants de la réunion était Randa Kassis, qui dirige le Mouvement de la société pluraliste de l’opposition syrienne.

« L’opposition [de la Syrie] a obtenu l’espoir que le processus politique ira de l’avant et que la Russie et les Etats-Unis parviendront à un accord sur la question de la crise syrienne à cause de la victoire de Trump », a déclaré Kassis à Sputnik News. «Cet espoir et cette conviction sont le résultat de ma rencontre personnelle avec Donald Trump junior à Paris en octobre … J’ai réussi à transmettre à Trump, à travers les pourparlers avec son fils, l’idée de la façon dont nous pouvons coopérer ensemble pour parvenir à l’accord entre la Russie et les États-Unis sur la Syrie. « 

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRAST NEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :