A la Une

5 000 années de vie de la batterie: Les diamants radioactifs formés par les déchets nucléaires fournissent une énergie durable

© Martin Poole / Global Look Press

Les scientifiques ont découvert un moyen de convertir les déchets nucléaires en piles de diamant noir radioactif qui durent plus de 5000 ans.

Les chercheurs de l’Université de Bristol ont trouvé un moyen de créer une batterie capable de produire de l’électricité propre pendant cinq millénaires, ou aussi longtemps que la civilisation humaine a existé.

Les scientifiques ont constaté qu’en chauffant les blocs de graphite – utilisés pour loger des tiges d’uranium dans les réacteurs nucléaires -, une grande partie du carbone radioactif est dégagée sous forme de gaz.

Cela peut ensuite être recueilli et transformé en diamants radioactifs en utilisant une réaction chimique à haute température, dans lequel les atomes de carbone sont laissés sur la surface dans de petits cristaux de diamant de couleur foncée.

    ‘Ultimate batterie de voiture’ vous emmènera de Londres à Edimbourg sur une charge https://t.co/8PjL5T7nRZpic.twitter.com/C9OQ8FlPvU

    – RT UK (@RTUKnews) 2 novembre 2015

Ces diamants artificiels produisent une petite charge électrique lorsqu’ils sont placés près d’une source radioactive.

Les diamants radioactifs sont ensuite enfermés en toute sécurité dans une couche de diamant non radioactif. La surface d’un diamant complet émet moins de rayonnement qu’une banane.

Les scientifiques de Bristol ont déjà créé une batterie de diamant travaillant à partir du nickel-63, un isotope radioactif plus stable que le carbone-14, qui est répandue dans les déchets nucléaires.

Ils vont créer leurs premières batteries de carbone-14 dans la nouvelle année.

    Cette vidéo vous est apportée non pas par #Samsung: le robot militaire de la #NASA explose en raison d’une panne de batterie (VIDEO) https://t.co/TgqOUTcanApic.twitter.com/jgvU4Ur8K6

    – RT (@RT_com) 30 octobre 2016

« Il n’y a pas de pièces mobiles impliquées, pas d’émissions générées et pas d’entretien requis, juste la production directe d’électricité », a déclaré Tom Scott, professeur de matériaux au Centre d’analyse d’interface de l’Université de Bristol.

« En encapsulant des matières radioactives à l’intérieur de diamants, nous transformons un problème à long terme de déchets nucléaires en une batterie nucléaire et un approvisionnement à long terme d’énergie propre. »

Une batterie de diamant contenant 20 g de carbone-14 fournirait une petite charge électrique de 300 joules par jour. En revanche, une batterie AA produit 14 000 joules par jour.

Les scientifiques de la NASA auraient intérêt à utiliser la technologie dans le vol spatial, tandis que les entreprises de technologie pourraient incorporer les piles dans des Appareils compatibles Internet.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Notre commentaire

L’idée est excellente, mais qu’adviendrait-il de ces piles radioactives en cas d’accident dans l’espace type Challenger aux Etats-Unis ou d’accidents aériens ou terrestres avec incendies dans des véhicules comme les trains ou les voitures ou encore les endroits où ces objets et/ou les porteurs seraient présents sur les lieux comme victimes? Quels types de réaction pourraient avoir ces diamants radioactifs au contact du feu et les conséquences pour l’environnement seraient-elles nulles ou négatives? Sont-ils indestructibles ou peuvent-ils se fracasser et libérer les matières radioactifs?

MIRASTNEWS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :