A la Une

Le chef de la « branche » d’ISIS dans le N. Caucase de Russie tué dans une opération spéciale de police – FSB

FILE PHOTO: Russian Federal Security Service employees © Sputnik

Un chef militant du Daghestan qui a juré allégeance à l’Etat islamique (IS, ISIS / ISIL), a été choisi comme « émir » par le chef IS al-Baghdadi et a été lié à des actes terroristes dans Volgograd de la Russie, a été éliminé, a déclaré le FSB.

« Rustan Magomedovich Aselderov (Abu Muhammad), né en 1981, le chef de la section Vilayat Kavkaz du groupe terroriste international de l’Etat islamique, a été parmi les militants éliminés aux côtés de quatre de ses proches associés », a déclaré le FSB dans un communiqué.

La cellule terroriste a été neutralisée près de la ville de Makhachkala, capitale de la République du Daghestan, au sud de la Russie.

Aselderov et quatre autres militants ont été retrouvés cachés dans une maison dans le village. Après que la cachette ait été entourée, la police a commencé des négociations et a demandé aux militants de se rendre. En réponse, les terroristes ont tiré avec des armes automatiques et ont été tués par le feu de retour. Aucun des officiers participant à l’opération n’a été blessé.

Une grande cache d’armes a ensuite été découverte dans la cachette, y compris des fusils automatiques, des munitions et des explosifs.

Le FSB a déclaré qu’Aselderov était l’un des organisateurs de l’attaque terroriste sur la gare de Volgograd le 29 décembre 2013, qui a tué 18 personnes et a laissé des dizaines de blessés après qu’un kamikaze s’est fait sauter à l’entrée de la gare. Un autre kamikaze a visé des civils dans un trolleybus de Volgograd le 30 décembre, tuant 16 personnes et en blessant 25 autres.

« De tous les actes terroristes perpétrés par [Aselderov et ses sbires], les actes terroristes visant les transports publics et la gare ferroviaire de Volgograd, qui ont infligé de multiples victimes, sont les plus sanglants », a déclaré le FSB dans un communiqué.

Mais Aselderov est également soupçonné d’être complice des doubles explosions qui ont frappé l’autoroute Astrakhan-Makhachkala en mai 2012, tuant 40 personnes et en blessant plus d’une centaine.

Le militant a également participé à la planification d’un attentat terroriste déjoué sur la Place Rouge de Moscou, dans lequel deux femmes kamikazes étaient censées détoner le 31 décembre 2010. Le complot a été découvert par le FSB.

Il est également soupçonné d’être derrière le meurtre d’un imam dans le village de Karamakhi, Daghestan et le meurtre du chef du même village en 2015.

    Бывший « амир Дагестана » Рустам Асельдеров.

    Присягнул « Исламскому Государству » https://t.co/TMyevlWxbjpic.twitter.com/dVy3M4V6J2

    – Александр Игонин (@AV_Igonin) 3 mai 2015

DÉTAILS À SUIVRE

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :