A la Une

Richard Black, Sénateur de l’État de Virginie: « Daesh est utilisé comme outil par les Saoudiens, les États-Unis et la Turquie quand cela convient à leurs intérêts »

S’adressant à la RT sur l’avancée des militants ISIS de Mossoul vers Palmyre, le sénateur de la Virginie Richard Black (R) a exprimé le doute que la coalition dirigée par les Etats-Unis aurait pu négliger un tel regroupement, en soulignant les intérêts possibles des États-Unis et des acteurs régionaux.

Étant donné que le territoire entre les zones occupées par l’État islamique (EI, IS, anciennement ISIS / ISIL) et Palmyre est un désert rocheux « très stérile », il est inconcevable que la collation dirigée par les Américains n’ait pas pu voir cette armée massive se diriger vers Palmyre, a déclaré le sénateur Black à RT.

     « J’ai été surpris qu’ISIS ait pu attaquer Palmyre. Il est important de reconnaître que la distance entre le territoire détenu par ISIS et Palmyre est d’environ 100 milles », a ajouté le sénateur, qui a exprimé à plusieurs reprises son soutien au président syrien Bashar Assad dans la lutte contre les djihadistes.

Virginia State Senator Richard Black-3Le fait que la coalition dirigée par les Etats-Unis semble avoir fermé les yeux sur la menace terroriste imminente pour le site du patrimoine mondial de l’UNESCO n’est pas une coïncidence, mais plutôt une partie de la stratégie de politique étrangère Etat Islamique de l’administration de la Maison Blanche.

«Malheureusement, je crois que, sous l’administration Obama, je pense qu’il y a eu beaucoup de coordination entre les forces terroristes et la coalition dirigée par les États-Unis», a déclaré M. Black.

Alors que les États-Unis, ainsi que les autres pays occidentaux et les principaux acteurs régionaux, ne partagent pas les mêmes objectifs que les terroristes, ils ont apparemment épargné l’État islamique si les attaques aériennes contre le groupe terroriste auraient pu nuire à la Turquie, le principal membre de l’OTAN dans la région et un allié des États-Unis, laquelle Black prétend, a engagé des relations économiques avec les terroristes.

«Les terroristes n’ont été aimés de personne, mais ils ont été un important partenaire commercial de la Turquie et les États-Unis ont refusé toute attaque lorsqu’ils ont saisi Palmyre en parcourant une centaine de milles sur un territoire ouvert et, je le confirme, aucune bombe n’était déposée [contre les terroristes] par la coalition dirigée par les Etats-Unis», a-t-il dit.

Cette approche très sélective de la lutte contre les terroristes donne à penser que la coalition dirigée par les Etats-Unis ne combat les djihadistes que lorsque cela n’interfère pas avec les intérêts étroits de ses membres, suggère Black, en qualifiant de «désastreusement improductifs» les efforts de la coalition.

«Je pense que DEASH (ISIS) est souvent utilisé comme un outil entre la Turquie et les États-Unis et lorsqu’ils sont utiles à l’une de ces parties, ils sont protégés et quand ils ne sont pas utiles, ils ne sont pas protégés », a déclaré Black, Comme «outil de la Turquie, de l’Arabie saoudite, du Qatar, des États-Unis et des forces de l’OTAN … dès le début» du conflit en Syrie.

Dans le même temps, le sénateur a salué l’offensive menée par les Etats-Unis en Irak, qui s’est concentrée sur la libération de sa deuxième plus grande ville, Mossoul, des militants, affirmant que la coalition «faisait un très bon travail à Mossoul» et semble génial  à tenir l’équilibre pour «diriger les forces de Daesh depuis Mossoul».

obama_syria_cartoon-1

Cependant, la décision récente du président américain Barack Obama de lever les restrictions sur la livraison d’armes à des « forces étrangères, des forces irrégulières, des groupes ou des individus », qui sont soutenus par l’armée des Etats-Unis en Syrie, passe dans les mains des terroristes et ressemble à « la dernière tentative »par l’administration sortante, a déclaré Black.

Le sénateur a dit que le changement imminent du commandant en chef des États-Unis sera marqué par un demi-tour en Syrie, avec les États-Unis coupant tous leurs liens avec des militants.

«Quand Donald Trump entrera, le soutien va être coupé pour les terroristes. Nous n’allons plus du côté des terroristes», a-t-il dit.

Le sénateur Black a été connu comme un fervent critique de la politique actuelle des États-Unis à l’égard de la Syrie, en le qualifiant de «folle» dans les commentaires adressés au Washington Post en avril, quand il a soutenu que «c’est dans notre capacité» d’arrêter le bain de sang.

En avril, Black s’est rendu à Palmyre et a rencontré des représentants du gouvernement syrien. Il a dit que la Syrie a été piégée dans le conflit militaire qui n’est pas le résultat des problèmes intérieurs, mais d’un complot inventé par des renseignements étrangers, y compris celui des pays occidentaux, l’Arabie saoudite et la Turquie.

« Le gouvernement et le peuple en Syrie veulent la paix, mais les pays de la région ne le veulent pas », a déclaré Black au gouverneur de Homs, Talal Barazi à l’époque, comme l’a cité le Times de Syrie.


SOURCES:
RT News
RT Videos
Soumis par SyrianPatriot
War Press Info Network à :
https://syrianfreepress.wordpress.com/2016/12/13/senator-black-speech/
~
Les Re-publications sont les bienvenues, mais nous vous demandons chaleureusement,
de faciliter la diffusion correcte de l'information,
de citer tous ces liens originaux et sources.

NOTE: Les contenus des articles, discours ou commentaires figurant sur cette page sont de la seule responsabilité de leurs auteurs. Les équipes et les rédactions de SyrianFreePress et MIRASTNEWS ne souscrivent pas nécessairement tous les points de vue exprimés et ne sont pas responsables de toute déclaration inexacte, incorrecte ou offensante dans cet article. Les plaintes et les corrections (vérifiables) seront bien accueillies et acceptées. Les propriétaires de droits d’auteur peuvent nous faire part de leurs réclamations, et les contenus vérifiés seront supprimés.

Traduction Jean De Dieu MOSSINGUE  pour MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :