A la Une

Russie: Le localisateur capable de détecter presque tous les appareils électroniques fournis aux forces spéciales

Ruptly TV

Les forces spéciales russes recevront un nouveau localisateur – présenté et testé à Moscou mardi – qui est capable de détecter la plus large gamme d’appareils électroniques portables.

Une nouvelle main radar NR-CHP, capable de trouver presque n’importe quel type d’électronique cachée – d’une carte SIM à un détonateur de bombe – doit être fournie au Service des troupes de la garde nationale fédérale de la Fédération de Russie (FSVNG RF), le Service Fédéral de Protection (SFP, OFS) et le Service Fédéral de Sécurité (SFS, FSB).

Igor Stukalo, Représentant, Groupe STT (russe): «[Le localisateur] détecte les éléments semi-conducteurs. Tout type d’enregistreur vocal numérique ou de téléphone mobile se compose de diodes semi-conductrices et de micro-puces, et le radar recherche ces éléments semi-conducteurs.

Igor Stukalo, représentant du groupe STT (russe): « A partir de 2016, ce dispositif a été envoyé à nos clients et est entré en service. Le radar a été acheté non seulement par le Service des troupes de la garde nationale fédérale de la Fédération de Russie, Le Federal Protective Service (FSO) et le Federal Security Service (FSB). »

Traduction JDDM pour MIRASTNEWS

Des brouilleurs de radars déployés à l’ouest de la Russie

1029270269

© Sputnik. Pavel Lissitsyne

Les unités de lutte radioélectronique du District militaire Ouest ont reçu de nouveaux équipements dans le cadre de la commande publique de défense de 2016.

« Nous avons reçu une dizaine de systèmes modernes de lutte radioélectronique. Il s’agit de brouilleurs de hautes et très hautes fréquences, ainsi que de plusieurs systèmes mobiles Krassoukha-4 », explique le colonel Igor Mouguinov, chef du service de presse du District.

En janvier 2017, les militaires organiseront des exercices lors desquels les spécialistes de l’armée s’entraîneront à déployer ces nouveaux équipements, à dépister des sources de signaux, à les neutraliser et à brouiller les systèmes de communication de l’ennemi fictif.

Le système mobile de lutte radioélectronique Krassoukha-4 est destiné à faire face à des radars terrestres et aériens — y compris les systèmes AWACS. Cet appareil peut bloquer le fonctionnement de tout radar existant dans un rayon de 300 kilomètres. Qui plus est, le bruit créé par le Krassoukha-4 neutralise les systèmes de commande et de communication des drones.

Les équipements du Krassoukha trouvent des sources de signaux radioélectroniques, établissent leur diapason et leurs coordonnées, puis son système de brouillage coupe efficacement le signal. Les livraisons des systèmes Krassoukha à l’armée ont débuté en 2012. Les Krassoukha-4 sont produits à Briansk sur la base du châssis de KamAZ à quatre axes. Un système consiste en deux véhicules transportant des équipements spéciaux.

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur.

Source: Sputniknews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :