A la Une

CONGO/PÉTROLE : LES MAGOUILLES DE DENIS CHRISTEL SASSOU NGUESSO ENTRE MENDICITÉ ET ACTIONNARIAT

Heureusement que le Congo a encore du pétrole pour rendre possibles de telles magouilles. D’un côté, Denis Sassou Nguesso, au travers de son fils Christel et de son neveu Denis Gokana entre en qualité d’actionnaire dans les sociétés qui exploitent notre pétrole car la loi impose désormais la présence d’un actionnaire national et de l’autre, le fils va faire la manche pour recevoir de l’argent contre du pétrole gagé qui est bradé car il faut obtenir de l’argent rapidement, vu que les caisses de l’Etat sont vides. La SNPC a de grosses difficultés de trésorerie  et ne parvient plus à rembourser ses dettes : elle est obligée de poursuivre le mécanisme de l’endettement. Il va bien arriver un moment où Trafigura et compagnies ne joueront plus le jeu et voudront tout leur argent car le même pétrole est déjà gagé ailleurs. L’insolvabilité de la SNPC est patente. Il va advenir que le Congo n’ait plus un seul centime qui proviendra de la vente de son pétrole – à ce moment-là, la faillite sera totale.

Je mets en ligne deux articles tirés d’une revue internationale qui permettent de comprendre que le Congo est en danger car il arrivera un moment où le système sera coincé. Denis Christel Sassou Nguesso va brader plus de 950000 barils de pétrole pour parer au plus pressé mais cela ne sortira pas le pays de la faillite : le degré d’endettement est trop élevé. Pourvu que ça dure. Les multinationales qui jouent à ce jeu sordide sont complices d’une arnaque et peuvent être poursuivies en justice devant les tribunaux internationaux. L’amateurisme au sommet de l’Etat expose notre pays à un avenir très sombre. Ce régime passera. Nous hériterons de la mal-gouvernance. Nous aurons un jour sur le dos tous les Hojeij et tous les Fonds vautours de la terre…

Ce qui est grave, c’est la collusion entre la politique et l’affairisme, de la haute trahison qui devra être jugée. Un homme politique défend les intérêts de son pays – notamment un chef d’Etat ; or, quand il fait du profit derrière des affaires publiques, c’est de la haute trahison. Le pétrole est une ressource nationale stratégique qu’on ne peut se permettre de brader. Des Congolais trahissent leur pays. Qu’on le veuille ou non, il faudra bien juger ces traîtres qui dilapident les ressources de la nation.

Le pétrole, ressource fissile, ne se reproduit pas et s’épuisera bien un jour. Ce n’est pas pour rien que l’Occident travaille déjà au développement d’autres sources d’énergie. Le drame réside dans le fait que notre pays n’aura pas profité de cette ressource pour préparer l’après-pétrole. Quand il n’y aura plus de pétrole, Total, ENI et les autres iront voir ailleurs. Nul besoin de sortir de Sciences Po pour déduire qu’à la fin du règne des Nguesso, le pays sortira totalement ruiné. Le pire est à venir.

LION DE MAKANDA, MWAN’ MINDZUMB’, MBUTA MUNTU

CONGO/PETROLE : LES MAGOUILLES DE DENIS CHRISTEL SASSOU NGUESSO ENTRE MENDICITE ET ACTIONNARIAT

CONGO/PETROLE : LES MAGOUILLES DE DENIS CHRISTEL SASSOU NGUESSO ENTRE MENDICITE ET ACTIONNARIAT

Source: LION DE MAKANDA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :