A la Une

IPhone Foxconn prévoit de remplacer presque tous les travailleurs humains par des robots

Spencer Platt | Getty Images
Un des premiers clients à acheter un nouvel iPhone sort d’un magasin Apple à Manhattan le 16 Septembre 2016 à New York.

Foxconn, le géant taiwanais fabricant derrière l’iPhone d’Apple et de nombreux autres appareils électroniques majeurs, vise à automatiser à long terme une grande majorité de ses employés humains, selon un rapport de DigiTimes. Dai Jia-peng, le directeur général du comité d’automatisation de Foxconn, dit que l’entreprise a un plan triphasé en place pour automatiser ses usines chinoises en utilisant des logiciels et des unités de robotique internes, connues sous le nom de Foxbots.

La première phase des plans d’automatisation de Foxconn implique de remplacer le travail qui est soit dangereux ou  implique le travail répétitif des humains qui ne sont pas disposés à le faire. La deuxième phase consiste à améliorer l’efficacité en rationalisant les lignes de production afin de réduire le nombre de robots excédentaires utilisés. La troisième et dernière phase implique l’automatisation des usines entières, «avec seulement un nombre minimal de travailleurs affectés à la production, la logistique, les essais et les processus d’inspection», selon Jia-peng.

La marche lente et régulière de l’automatisation de la fabrication est en place chez Foxconn depuis des années. La société a déclaré l’année dernière qu’elle avait établi une référence de 30 pour cent d’automatisation dans ses usines chinoises d’ici 2020. La société peut maintenant produire environ 10.000 Foxbots par an, Jia-peng dit, qui peut être utilisé pour remplacer le travail humain. En mars, Foxconn a déclaré avoir automatisé 60 000 emplois sur l’une de ses usines.

À long terme, les robots sont moins chers que le travail humain. Cependant, l’investissement initial peut être coûteux. Il est également difficile, coûteux et fastidieux de programmer des robots pour exécuter de multiples tâches ou de reprogrammer un robot pour exécuter des tâches en dehors de sa fonction d’origine. C’est pourquoi, sur les marchés du travail comme la Chine, les travailleurs humains ont jusqu’à présent été moins chers que les robots. Pour demeurer compétitif, Foxconn comprend qu’il devra passer à l’automatisation.

Le gouvernement chinois a encouragé l’emploi humain dans le pays. Dans des régions comme Chengdu, Shenzhen et Zhengzhou, les gouvernements locaux ont distribué des milliards de dollars en primes, contrats d’énergie et infrastructures publiques à Foxconn pour permettre à l’entreprise de se développer. Depuis l’an dernier, Foxconn employait jusqu’à 1,2 million de personnes, ce qui en fait l’un des plus grands employeurs au monde. Plus d’un million de ces travailleurs résident en Chine, souvent dans des campus urbains comme ceux qui abritent et nourrissent des employés.

Dans un rapport en profondeur publié hier, le New York Times a détaillé ces encouragements gouvernementaux pour l’usine de Foxconn Zhengzhou, sa plus grande et l’usine la plus capable qui produit 500 000 iPhones par jour et est connue localement comme «ville iPhone». Selon Jia-peng de Foxconn, l’usine de Zhengzhou a quelques lignes de production déjà à la deuxième phase d’automatisation et sur la voie pour devenir entièrement automatisée en quelques années. Ainsi, il ne faudra peut-être pas longtemps qu’un des plus grands employeurs de la Chine sera obligé de lutter contre ses ambitions d’automatisation et les avantages qu’elle reçoit pour transformer les régions rurales du pays en puissances industrielles.

Il y a cependant, un effet secondaire central à l’automatisation qui bénéficierait spécifiquement à une entreprise comme Foxconn. Le fabricant a été en proie à ses conditions de travail parfois abyssales et un taux élevé de suicide des employés. Tant et si bien en fait que Foxconn a dû installer des filets de suicide dans les usines à travers la Chine et prendre des mesures pour se protéger contre le contentieux des employés. En remplaçant les humains par des robots, Foxconn se débarrasserait de tout problème découlant de son traitement des travailleurs sans avoir à réellement améliorer les conditions de vie et de travail ou augmenter les salaires. Mais ce faisant, il finira par mettre des centaines de milliers, sinon des millions, de personnes sans emploi.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : CNBC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :