A la Une

UN LEADER DE L’ISIS CAPTURÉ FAIT UNE CONFESSION ÉNORME À PROPOS D’OBAMA [VIDEO]

Un leader de l’ISIS Yousaf al-Salafi a confessé que l’État islamique est financé par le gouvernement des États-Unis. L’Amérique a été méfiante de la trahison de l’administration Obama sans preuves concrètes – jusqu’à maintenant.

⇓VOUS POUVEZ VOIR LA VIDEO BELLOW⇓

Une source au courant des enquêtes a déclaré:

Au cours des enquêtes, Yousaf al Salafi a révélé qu’il recevait des fonds – acheminés par l’Amérique – pour diriger l’organisation au Pakistan et recruter des jeunes pour combattre en Syrie

Une source a dit qu’al Salafi a avoué que lui et un autre allié – disant être un imam – étaient payés par les Etats-Unis pour recruter des jeunes dans le but de rejoindre ISIS pour 600 $ un recrutement.

La même source a déclaré:

Les États-Unis ont condamné les activités de l’EI (IS), mais n’ont malheureusement pas pu arrêter le financement de ces organisations, qui est acheminé par les États-Unis … Les États-Unis ont dû dissiper l’impression qu’ils financent le groupe pour leurs propres intérêts et c’est la raison pour laquelle ils ont lancé une offensive contre l’organisation en Irak, mais pas en Syrie

Le financement par l’administration Obama de l’ISIS ne devrait pas nous surprendre. N’oublions pas que l’administration Obama a refusé de soutenir l’Egypte dans sa destruction de l’ISIS, et travaille avec la Turquie, l’un des principaux soutiens de l’ISIS. N’oublions pas non plus que les Etats-Unis soutiennent l’armée syrienne libre (ASL ou FSA) et continuent de financer et de former les djihadistes en Syrie pour renverser le régime Assad, une action qui permettra seulement aux islamistes, et finalement à la Turquie, de dominer le Moyen-Orient.

Le monde est vraiment gouverné par le diable, et tous ses démons prennent possession des personnes les plus puissantes du monde, et alors qu’ils nous font penser qu’ils font la «bonne chose», ils sont en réalité le soutien de l’épithète de tout le mal. Des médicaments psychiatriques, des terroristes islamiques, du massacre d’enfants innocents, de l’ordre du jour homosexuel, les maux que nous voyons devant nos yeux se voient confier des hommes méchants, embellis de costumes et de sourires.

Nous pensions que les terroristes islamiques sont le seul mal, mais la vérité reste que les gens les plus démoniaques sont ceux derrière le rideau de la destruction, en dirigeant les scènes de perdition, en allant devant des caméras avec des sourires aigus, des vagues de main et un podium élevé, Et ils ne sont au pouvoir que parce que les masses leur permettent d’être au pouvoir.

Gardons toujours à l’esprit que c’est George Bush qui a enlevé Saddam, qui supprimait les djihadistes et protégeait les chrétiens, et tout ce qui a été préparé était fait pour que tous ces islamistes envahissent le Moyen-Orient, et introduisent de tels chaos et désordres, pour lesquels  ISIS a été formé.

Il n’en reste pas moins que l’Amérique aide la persécution des chrétiens au Moyen-Orient, car, à la fin de la journée, c’est le but ultime des djihadistes: détruire le christianisme.

Ce commandant de l’ISIS se trouvait au Pakistan, ce qui signifie qu’il travaillait à former un état de la charia dans ce pays, ce qui ne mènerait qu’à un massacre systématique de la population chrétienne.

Nous devons aider nos frères chrétiens au Pakistan à ne pas être abattus sauvagement. Notre organisation, Rescue Christians (Secourir les Chrétiens), a sauvé des milliers de chrétiens au Pakistan de meurtre et de torture sexuelle. Aidez-nous à sauver plus de chrétiens.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: usapolitics24hrs.com

Un fonctionnaire de l’Etat islamique avait avoué recevoir un financement par l’intermédiaire des Etats-Unis

Al Salafi et deux compagnons avaient été arrêtés à Lahore, au Pakistan, le 22 janvier.

« Au cours des enquêtes, Yousaf al Salafi a révélé qu’il recevait des financements – acheminés par l’Amérique – pour diriger l’organisation au Pakistan et recruter des jeunes pour combattre en Syrie », selon une source proche des enquêtes qui l’a révélé à Daily Express, s’exprimant en langue uruguayenne sous couvert d’anonymat, comme l’a rapporté son journal anglais sœur The Express Tribune. Le journal avait également affirmé qu’Al Salafi avait été en fait arrêté l’année dernière en décembre 2014.

Al Salafi aurait également avoué recruter des djihadistes pour les envoyer en Syrie et recevait environ 600 $ par personne. Il a également admis qu’il avait travaillé avec un complice pakistanais, qui aurait été l’imam d’une mosquée.

« Les États-Unis ont condamné les activités de l’IS mais n’ont malheureusement pas été en mesure d’arrêter le financement de ces organisations, qui est acheminé par les États-Unis. Les Etats-Unis ont dû dissiper l’impression qu’ils financent le groupe pour ses propres intérêts et c’est pourquoi ils ont lancé une offensive contre l’organisation en Irak, mais pas en Syrie « , a déclaré une source.

Cependant, il n’a pas été clairement indiqué où exactement les fonds sont venus de l’intérieur des États-Unis.

« Oui, c’est vrai, car cette question a été soulevée plusieurs fois dans les médias locaux et même dans les corridors diplomatiques entre les États-Unis et le Pakistan et il y avait des journalistes ici suggérant que des centaines de recrues ont été exportés vers la souche du Pakistan », A déclaré une source à l’agence de presse Sputnik.

Les sources qui ont parlé à l’Express Tribune ont également révélé que les révélations maladroites avaient été annoncées par le Secrétaire d’Etat américain John Kerry lors de son récent voyage à Islamabad.

« La question a également été abordée avec le chef de CENTCOM [commandement central des États-Unis], le général Lloyd Austin, lors de sa visite à Islamabad au début du mois », a déclaré une source.

Une source a dit à Reuters la semaine dernière qu’Al-Salafi était un Pakistanais-Syrien qui est venu au Pakistan via la Turquie il y a cinq mois et qu’il avait établi un groupe ISIS au Pakistan.

Ces derniers mois, les médias pakistanais ont discuté de la quantité d’influence de l’Etat islamique au Pakistan et ont cité plusieurs incidents dans les villes de Lahore et Multan où des drapeaux de l’Etat islamique et des graffitis ont été vus. Cependant, les autorités pakistanaises ont indiqué que les militants locaux s’opposeraient à l’Etat islamique, selon l’examen de la défense de IHS Jane.

En réponse aux avancées à grande échelle faites par les militants de l’ISIS en juin 2014 en Irak et en Syrie, les États-Unis et d’autres pays de la coalition ont lancé une campagne aérienne à grande échelle dans la région. Les États-Unis et le Royaume-Uni ont envoyé des soldats non-opérationnels en Irak, ainsi que des forces spéciales.

Selon les documents du Pentagone vu par l’Associated Press mardi, le président Obama demandera une augmentation de 38 milliards de dollars pour le budget de base du ministère de la Défense. De ce montant, 5,3 milliards de dollars serviront à former et à équiper les forces armées irakiennes et l’opposition modérée en Syrie dans la lutte en cours contre l’État islamique.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: RT

ATTENTION VIDÉO GRAPHIQUE: Enfants ISIS

Les enfants, éloignés d’un parc d’attractions, exécutent des prisonniers ISIS en tirant et décapitant. C’est le visage de la prochaine génération de jihadis

enfant-isisUn enfant de trois ans exécute un prisonnier ISIS (Photo: capture d’écran vidéo)

Cette vidéo extrêmement graphique de l’État islamique (ISIS / ISIL) intitulée «Il m’a rendu vivant avec son sang» met en scène des enfants de trois ans qui exécutent des prisonniers ISIS de Deir Ez-Zor en Syrie. Les enfants ont été «retirés de leurs jeux» et envoyés à «faire le jihad» en «tuant des agents à mains nues».

AVERTISSEMENT: EXTRÊMEMENT GRAPHIQUE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :