A la Une

Pékin envoie un bombardier lourd sur les îles de la mer de Chine méridionale contestées

© REUTERS

Les dirigeants de Pékin (Beijing) ont saisi le week-end dernier comme une occasion de fléchir les muscles de l’Armée de libération du peuple (ALP) dans une région où de nombreuses parties ont misé en jeu des revendications territoriales concurrentes.

Depuis le 1er janvier, la Chine a fait voler des bombardiers stratégiques sur les îles Spratly à au moins deux reprises. Pékin a été de plus en plus irrité avec les patrouilles américaines de la liberté de navigation qui errent dans les eaux de la mer de Chine méridionale, soupçonnant qu’elles font partie d’un effort coordonné d’espionnage.

Le but de ces exercices d’entraînement militaire, et de cette mission en particulier, est de montrer la «force stratégique» de la Chine, selon un responsable de l’APL.

Le commandant américain Gary Ross a noté que le Pentagone continue « à observer une gamme d’activités militaires chinoises en cours dans la région. »

Trump a ciblé Pékin à travers une série de questions, y compris la manipulation artificielle des devises, les déséquilibres des accords commerciaux et le refus de la Chine de gérer la volatilité de Pyongyang.

– Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 2 janvier 2017

En parlant avec Taiwan et en critiquant publiquement les politiques économiques chinoises, cela pourrait faire partie d’une stratégie visant à améliorer le levier américain dans la négociation d’accords bilatéraux. Pékin a appelé à l’augmentation des dépenses militaires en plus du développement accéléré des armes nucléaires en représailles.

En décembre 2016, le porte-avions Liaoning de Chine a complété une série d’exercices militaires près des eaux contestées, alertant Taiwan que la menace de ses ennemis « grandit de jour en jour« . De plus, l’imagerie satellitaire publiée le mois dernier a montré une accumulation militaire sur les îles Spratly, celles que Beijing insiste être les postes de défense territoriale de base.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :