A la Une

La Russie va moderniser ses bases aériennes et navales en Syrie: Rapport

La photo prise le 16 décembre 2015 montre deux bombardiers russes Sukhoi Su-25 à la base aérienne russe de Hmeimim dans la province de Latakia, dans le nord-ouest de la Syrie. (Photo de l’AFP)

La Russie a l’intention d’améliorer et d’étendre ses bases navales et aériennes en Syrie pour continuer à contenir les groupes terroristes opérant dans le pays déchiré par la guerre.

L’agence de presse russe Interfax a cité une source non identifiée comme faisant des remarques dimanche, ajoutant que Moscou commencerait à réparer une deuxième piste dans la base aérienne de Hmeimim, dans la province côtière de Latakia, en Syrie.

Hmeimim est la base aérienne permanente de la Russie à l’intérieur de la Syrie, située au sud-est de Latakia, la capitale de la province, et adjacente à l’aéroport international de Bassel al-Assad avec lequel elle partage certaines installations d’aérodrome. La base abrite des dizaines d’avions de guerre russes qui servent à lancer des positions terroristes à travers le pays.

Le 12 janvier, le porte-parole du ministère russe de la Défense, le major général Igor Konashenkov, a déclaré que Moscou avait retiré six chasseurs Sukhoi Su-24 de la base aérienne et a plutôt envoyé quatre Sukhoi Su-25 dans la région.

La Russie a également prévu de moderniser sa base navale de Tartus, la deuxième plus grande ville portuaire de Syrie, où la Russie entretient depuis 1977 un service d’appui et d’entretien pour ses forces navales. Elle a ajouté que Moscou améliorerait la base, située à environ 86 kilomètres au sud de Hmeimim, de sorte qu’il devient capable de manipuler des navires plus grands tels que des croiseurs.

Moscou déploiera également des systèmes de défense surface-air S-300 et des lanceurs de missiles côtiers Bastion dans la base navale, a ajouté la source.

En décembre dernier, le chef d’état-major général des forces armées russe, Valéry Gerasimov, a déclaré que Moscou disposait de capacités suffisantes de défense aérienne en Syrie grâce à ses systèmes S-300 et S-400 déployés dans le pays.

Moscou a lancé sa campagne contre les terroristes Takfiri de Daesh et d’autres groupes militants en Syrie à la demande de Damas en septembre 2015. Ses attaques aériennes ont aidé les forces syriennes à faire avancer des opérations antiterroristes contre des militants soutenus par l’étranger opérant dans le pays depuis 2011.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : PRESS TV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :