A la Une

Damas condamne les «violations turques de la sainteté et de l’unité» de la terre syrienne dans des lettres adressées à l’ONU

PHOTO: Des chars de l’armée turque et des personnels militaires sont stationnés à Karkamis sur la frontière turco-syrienne dans la province du sud-est de Gaziantep, le 25 août 2016 © Umit Bektas / Reuters

Le ministère syrien des Affaires étrangères a condamné les « crimes et attaques répétées » de la Turquie contre le peuple syrien ainsi que les violations de la souveraineté syrienne et de l’intégrité territoriale de la Syrie dans deux lettres aux Nations unies.

Le ministère a exprimé son mécontentement à l’action de la Turquie dans des lettres envoyées au secrétaire général de l’ONU et à l’actuel président du Conseil de sécurité de l’ONU.

Dans les lettres, les autorités syriennes demandent au CSNU d’exercer une influence sur Ankara et de la forcer à mettre fin aux « crimes et aux attaques répétées contre le peuple syrien et aux violations de la sainteté et de l’unité du territoire syrien », écrit SANA.

Damas dit que l’agression de la Turquie contre la Syrie a duré cinq ans et qu’elle consiste à «fournir diverses formes de soutien militaire, matériel et logistique aux organisations terroristes et faciliter l’entrée de militants étrangers en Syrie».

Le ministère syrien des Affaires étrangères a de nouveau demandé au CSNU de s’acquitter de ses responsabilités pour préserver la paix et la sécurité internationales.

La déclaration vient un jour après SANA a rapporté que 24 personnes, dont 11 enfants âgés de moins de six ans et huit femmes, ont été tués dans les frappes aériennes turques et les bombardements de la ville syrienne du nord de Al Bab.

L’agence de presse a déclaré que c’était le dernier d’une série d’attaques similaires menées par l’armée turque dans la région de Bab Al.

Le 11 janvier, neuf personnes ont été tuées et 57 blessées lors d’attaques turques contre les villes d’Al Bab, de Baza’a et de Tadef, alors que deux attaques turques contre Al Bab fin décembre 2016 auraient coûté la vie à 88 civils au total.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

1 Trackback / Pingback

  1. Damas condamne les «violations turques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :