A la Une

La Russie va effacer la dette soviétique d’ici la fin de l’année

Célébration du 69ème anniversaire de la Grande Révolution Socialiste d’Octobre, 1989, Moscou © Sputnik

Moscou va rembourser le solde de la dette héritée de l’Union soviétique cette année, Izvestia daily reports, citant des sources dans le ministère russe des Finances.

La semaine dernière, le ministère des Finances a déclaré qu’il avait effacé la dette de 60,6 millions de dollars de la Macédoine. Cela signifie que la dernière dette de l’Union soviétique est de 125,2 millions de dollars pour la Bosnie-Herzégovine. Les deux pays ont été formés après la dissolution de la Yougoslavie et ont remporté le droit de réclamer une partie de la dette soviétique.

« L’accord a pris beaucoup de temps pour se préparer, un accord préliminaire a été signé. La version finale a juste besoin de signature, c’est une question de quelques mois. Ce sera une tranche unique à travers VEB [banque d’état russe d’affaires économiques étrangères]. Il n’y a pas de difficultés, la question sera réglée d’ici l’été », a déclaré à Izvestia une source du ministère russe des Finances. La dette sera remboursée dans les 45 jours suivant la signature de l’accord, a indiqué la source.

La dette extérieure de l’URSS s’est accumulée de diverses manières. Les obligations envers les pays occidentaux se sont accumulées sur le marché de la dette après 1983. Les sommes dues à l’ex-Yougoslavie sont dues au commerce.

« D’une part, l’URSS a fourni à la Yougoslavie des produits de l’industrie de la défense et de l’énergie. D’autre part, la Yougoslavie vendait des biens de consommation à l’URSS. La dette a été formée en raison de la différence dans la valeur des importations et des exportations », a déclaré le partenaire directeur du cabinet d’avocats HEADS Consulting Aleksandr Bazykin.

La Russie a remboursé la dette soviétique au Club de Paris [19 créanciers principalement dans le bloc occidental, y compris les États-Unis et le Royaume-Uni] en 2006, mais aurait pu la retarder jusqu’en 2115, a déclaré Bazykin. À la chute du communisme, la dette du Club de Paris était d’environ 60 milliards de dollars.

Selon le professeur de finances à l’Académie présidentielle russe d’économie nationale et d’administration publique Yury Rudenkov, la question de la dette soviétique est plus politique qu’économique.

« Il est important pour le statut international que nous ayons reconnu les dettes de l’URSS et les ayons payés. Ce faisant, nous avons pardonné des dettes de pays comme le Vietnam et l’Algérie « , a-t-il dit.

Lorsque l’Union soviétique s’est effondrée en 1991, la Fédération de Russie nouvellement formée a hérité d’une dette extérieure croissante de plus de 66 milliards de dollars avec seulement quelques milliards de dollars en or net et en réserves de change.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :