A la Une

Moscou sur la location de la Crimée: «impossible de se louer à soi-même» + Notre commentaire

© Sputnik. Sergey Malgavko

Moscou sceptique face à l’initiative d’un député ukrainien ayant proposé de tenir un référendum en Ukraine sur une éventuelle cession à bail de l’île de Crimée.

Selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, «  il n’est pas possible de se louer quoi que ce soit à soi-même  ».

Le ministre a fait cette déclaration lundi, lors d’une conférence de presse. Auparavant, le député ukrainien Andreï Artemenko avait déclaré avoir préparé pour l’administration de Donald Trump un plan de levée des sanctions contre la Russie. Ce plan prévoit notamment l’organisation d’un référendum en Ukraine sur une éventuelle location de la péninsule à la Russie pour une période de 50 à 100 ans. Selon son plan, dans l’éventualité où le peuple se prononcerait en faveur d’une telle location et après l’expiration du délai, un référendum final devrait se tenir en Crimée qui déterminerait définitivement le sort de la péninsule.

« Il est difficile de commenter, car il est impossible de se louer quoi que ce soit à soi-même », a indiqué le ministre.

La Crimée est redevenue russe à l’issue d’un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par la communauté internationale, plus de 96  % des votants se sont prononcés en faveur du rattachement à la Russie.

Source: Sputniknews

Notre commentaire

Ce sont les criméens qui se sont prononcés par référendum pour rejoindre définitivement leur mère patrie n’est-ce pas? Ce n’est pas un caprice de la Russie. Alors pourquoi interroger d’autres sur leur avenir? C’est absurde, l’affaire étant close. Pourquoi ne demande-t-on pas déjà aux dirigeants du Kosovo de rendre le cœur historique de la Serbie à qui de droit? Cette question vient pourtant avant celle de la Crimée qui avait été cédée à l’Ukraine par un seul homme (fut-il le dirigeant) sans tenir compte de la volonté du peuple de Crimée. Ruminant ce fait historique, ce peuple a donc profité des fautes graves de l’Ukraine contre ses minorités linguistiques pour reprendre ses droits et fixé un nouveau cap pour son avenir.

MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :