A la Une

Tchad : Les ressources de l’Etat « prennent d’autres directions », admet le Premier ministre

« Cette résistance organisée par certains opérateurs économiques en complicité avec les douaniers doit prendre fin », a indique le Premier Ministre, lors d’une récente visite inopinée à la douane de Nguelli.

Le Premier ministre a effectué, la semaine dernière, vendredi 28 avril,une visite inopinée au poste douanier de Nguelli dans le 9ème arrondissement, accompagné du ministre des finances et du budget Christian George Diguimbaye et des membres de son cabinet.
Le Premier ministre, Albert Pahimi Padacké a effectué, la semaine dernière, vendredi 28 avril, une visite inopinée au poste douanier de Nguelli dans le 9ème arrondissement, accompagné du ministre des finances et du budget  Christian George Diguimbaye et des membres de son cabinet.

« A l’origine de cette descente sur le terrain, constater personnellement le bon fonctionnement de ce secteur considéré comme le  pilier économique de notre pays. Cette visite, la deuxième  en un mois, a permis au Premier Ministre de constater de visu des centaines de contenaires et des gros porteurs chargés des marchandises stationnés depuis plus de deux mois. Habitués à certaines facilités les importateurs refusent de se conformer à la réglementation en vigueur », indique le cabinet du Premier ministre.

Du coup, ils bloquent les activités économiques et créent un manque à gagner à l’Etat. « Il est impensable que des centaines des véhicules de marchandises ne puissent être dédouané du fait de comportement des importateurs en complicité avec les douaniers et transitaires qui ne pensent qu’à leur propre intérêt », s’est insurgé le Premier Ministre. Face à cette situation qui met à mal l’économie du pays, le chef du gouvernement s’est montre déterminant. Pour lui, les douanes génèrent des ressources financières. Il est inadmissible que ces ressources se volatilisent.

« Les douanes génèrent des ressources financières. Il est inadmissible que ces ressources se volatilisent. »

Le chef du gouvernement trouve inconcevable que des hommes d’affaires tchadiens en complicité avec les agents de douanes se livrent à des facilités, mettant à mal le tissu économique de notre pays. « Cette situation doit prendre fin », a indiqué le Premier Ministre. Au cours de cette visite, le Premier ministre a installé officiellement le comite ad hoc qui doit désormais procéder au dédouanement des contenaires.

« L’Etat ne permettra pas que ses ressources prennent d’autres directions », a averti le Chef du gouvernement.

Pour le Chef du gouvernement, tous les contenaires entrés avant le 28 mars  doivent être dédouanés sur le contrôle du comite ad hoc en vérifiant les valeurs des marchandises. « Cette opération n’empêche en rien que les déclarations faites soient contrôlés à posteriori », a explique le Chef du gouvernement.

« Cette résistance organisée par certains opérateurs économiques en complicité avec les douaniers doivent prendre fin a indique le Premier Ministre. L’Etat ne permettra pas que ses ressources prennent d’autres directions », a averti le Chef du gouvernement.

Le comité ad hoc est tenu de canaliser toutes les ressources de l’Etat issue de la douane au trésor public. Le comité ad hoc a été instruit pour commencer à travailler depuis le samedi 29 avril, afin de  liquider tous les contenaires.

Source: alwihdainfo.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :