A la Une

La Résistance se prépare aux combats

Le Hezbollah libanais a sévèrement mis en garde contre toute démarche « déplacée » de la Jordanie, de la Grande-Bretagne et des États-Unis sur les frontières sud de la Syrie.

Cet avertissement a été lancé à peine deux jours après des déclarations suspectes du porte-parole du gouvernement jordanien. Ce dernier a très clairement annoncé l’intention de l’armée jordanienne de s’infiltrer en profondeur sur le sol syrien pour « combattre le terrorisme si le besoin s’en faisait ressentir ». En même temps, des sources militaires font état d’intenses agissements militaires sur les frontières syro-jordaniennes impliquant les militaires américains, britanniques et jordaniens.

La province de Deraa, visiblement cible de ces agissements, est hautement stratégique en raison de longues frontières qu’elle partage avec le Golan occupé, le sud du Liban et Israël.

La sévère mise en garde lancée par le Hezbollah a été diffusée en exclusivité sur la chaine du mouvement, Al Manar:  » Les parties qui violeraient la souveraineté de la Syrie, en paieraient le prix cher », affirme le Hezbollah dans son message également relayé sur Tweeter.

Les militaires américains, britanniques et jordaniens se sont massés sur les frontières sud de la province syrienne de Sweida et de Deraa le long de la région qui s’étend entre les collines de Chabaab et le point de passage de Nassib et qui inclut la localité de Al-Ramassa et le village d’Awad. Toujours d’après ces sources, les chars britanniques de type « Challenger », et des hélicoptères de type Cobra et Black Hawk, accompagnés de près de 7000 hommes armés et entraînés en Jordanie, sont rassemblés sur les frontières sud en attendant l’ordre de déclencher l’assaut.

Al Mayadeen ajoute que des camps militaires sont mises en place par l’armée jordanienne pour accueillir les forces armées qui opéreront dans les déserts jordaniens. L’offensive qu’Amman a l’intention de lancer contre l’armée syrienne et son allié du Hezbollah impliquerait aussi des unités d’artillerie lourde, des lance-roquettes américaines « Hermes » et elle serait renforcée par un soutien héliporté et aérien des États-Unis depuis le camp d’Arzaq en Jordanie. Les hélicoptères hollandais et bahreïnis seront aussi présents pour soutenir les unités d’infanterie.

Parallèlement à ces évolutions, l’axe de la Résistance se prépare à faire face à l’offensive Jordanie/USA/Israël contre ses positions dans le sud de la Syrie. Mardi, Al Alam a fait état de violentes frappes militaires de l’aviation syrienne contre les repaires des groupes terroristes connus sous le nom de « Aswad al Charghiya » (Lions de l’Est ) sur les frontières avec la Jordanien. Russia Today qui rapporte cette information, souligne l’assaut lancé par ce groupe et ses alliés takfiristes de « Lawa Shohada al Gharitayn » contre les positions de l’armée lequel a déclenché la riposte. De très violents combats opposent ces terroristes aux forces syriennes et au Hezbollah sur les axes Al Saba Bayar et Zaza dans les déserts de Chaam, situés dans le sud-est de Homs. C’est une région qui se trouve à proximité de Qalamoun, contrôlée par les combattants du Hezbollah.

Source: Parstoday

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :