A la Une

Chercheur britannique: Daech a touché directement de l’argent du Qatar

L’écrivain britannique et chercheur politique Andrew Gilligan, a révélé que  « les Qataris ont financé de nombreux groupes extrémistes en Syrie, et ce à travers des personnalités qataries ou des personnes liées au gouvernement qatari », a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.

S’exprimant lors d’une interview avec Sky News Arabia, M.Gilligan a déclaré : « Cette information a été documentée par les États-Unis dans son identification des  organisations terroristes. Ainsi, Washington a établi une liste des personnes résidant au Qatar, qui ont financé le terrorisme notamment le Front al-Nosra, voire une grande partie de ce financement a été empoché par Daesh,et ce quand  les deux groupes étaient liés dans le passé. La  valeur de ces sommes a été approuvée par le gouvernement qatari « .

Pour sa part,  un expert dans la défense de la Fondation Démocratique américaine, David Weinberg, a affirmé que »le Qatar n’a pas adopté des mesures contre les personnes qui ont financé des organisations terroristes », soulignant que « la crise actuelle a rendu Doha hystérique  de peur ». Il a ajouté qu’il s’attend de la part  des États-Unis « des mesures de rétorsion contre les Etat du Golfe ».

Dans une interview  avec Skynews Arabia , M.Weinberg a expliqué qu’ »il a rédigé des recherches sur le Qatar et sur ceux qui ont subi des sanctions en raison de leur financement à des groupes terroristes  qui vivent actuellement au Qatar ».

Il a poursuivi: « Le Qatar n’a pas poursuivi ces personnes en justice ou les a emprisonnés, ils vivent en  toute liberté là-bas ».

Il a souligné qu’ » il y a beaucoup d’informations provenant de gouvernements occidentaux ou arabes, qui confirment que le gouvernement qatari a payé des rançons pour les otages dans des endroits comme la Libye et le Yémen », indiquant que « Washington  enquête sur les actions du Qatar, c’est pourquoi il est sur la liste de ses priorités ».

Interrogé au sujet de la pression américaine sur le Qatar, M.Weinberg a répondu : « un rapport publié par un groupe de recherche américain (Center for American Progress) a révélé des faits terribles sur le financement du terrorisme dans le monde ».

« Si nous étudions de prés les fuites de Wikileaks en 2008, nous constatons que le Qatar a violé plusieurs de ses obligations avec les États-Unis en ce qui concerne les personnes qui financent le terrorisme, et en 2009, les responsables américains ont déclaré que les choses pourraient s’améliorer et progresser » a-t-il ajouté.

Et de poursuivre: »Mais maintenant, après 8 ans, il est évident que les Qataris ne respectaient rien de leurs engagements , notamment la déclaration de Jeddah de 2014 pour la lutte contre le terrorisme. Et encore aujourd’hui, il y a des doutes sur les engagements du Qatar au sommet de Riyad, auquel a assisté le président américain Donald Trump ».

L’expert a conclu : » la crise actuelle a terrifié le Qatar , car il est clair pour lui qu’une campagne a commencé contre lui « ,  se référant à la note de service distribuée par le ministère des Affaires étrangères qatari à l’ambassade, dans laquelle il rejette  l’accusation de son soutien au terrorisme.

Source: Almanar Médias

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :